Avec BATMAN : ARKHAM ASYLUM, les anglais de Rocksteady avaient accompli un exploit non négligeable, en livrant un jeu qui rendait enfin justice au Caped Crusader, après des décennies de titres tantôt sympathiques, mais souvent foireux. Un exploit réitéré par sa suite, BATMAN : ARKHAM CITY, que l’on n’hésitera pas à classer...