Qui l'eut cru ? Pour son top de l'année, Stéphane nous avoue qu'il aime les grosses bagnoles rutilantes et qu'il préfère les beaux gosses italiens prénommés Ezio aux américains un peu rustres répondant au nom de Sam. Au secours, on nous l'a changé !...