Sous ses atours de pastiche, AVE, CÉSAR ! est probablement l’une des œuvres les plus sincères des frères Coen. Mais comme souvent chez eux, il faut savoir mettre de côté sa propre posture ironique et voir au-delà d’une certaine distanciation qui est moins la marque d’une véritable désinvolture qu’un outil...