Un monument. Enoncé facile diront d’aucuns, et pourtant comment qualifier autrement un film aussi dense que LE VENT SE LÈVE d’Hayao Miyazaki ? En mettant un point final à sa carrière de réalisateur de longs-métrages d’animation, le maître nippon choisit de terminer sur une note douce-amère, sur un biopic lyrique et...