Autant vous le dire tout de suite : le film que nous allons vous présenter ne nous semble pas être le moyen idéal de rentrer dans l’univers foisonnant et décomplexé de Keita Amemiya, et encore moins de découvrir son opus magnum, la saga GARO. Mais nous nous devions de refléter...