Avec DÉLIVRE-NOUS DU MAL, Scott Derrickson livre l’un des films les plus moralisateurs et nanardeux de sa carrière. Pour reprendre l’avertissement gravé au-dessus de la porte de l’Enfer de LA DIVINE COMÉDIE : « Laissez toute espérance, vous qui entrez » !...