Ce week-end, CHAPPIE a malheureusement mordu la poussière au box-office américain. Mais son réalisateur Neill Blomkamp est déjà ressorti grandi de cette expérience, étant donné que ce troisième film lui permet de faire oublier la contre-performance émotionnelle d’ELYSIUM, en même temps qu’il confirme définitivement sa voix unique dans le cinéma...