Dix ans après le formidable CALVAIRE, Fabrice Du Welz retrouve enfin la même liberté de ton avec ALLÉLUIA, une œuvre jumelle certes, mais qui n’a pourtant pas grand chose à voir avec son premier film !...