Pas de nostalgie régressive ou de regard distancié ici : le retour d’X-Or dans les salles obscures nippones nous permet surtout d’évoquer un genre trop méconnu chez nous, et de nous féliciter du retour des « metal hero », ces hommes de loi métalliques et intergalactiques absents depuis bien trop longtemps des écrans....