Jusqu’ici, on associait spontanément l’évocation du désert aux écrits de Saint-Exupéry et au film LAWRENCE D’ARABIE de David Lean. Mais ça, c’était avant JOURNEY…...