Suite tardive et non événementielle, SIN CITY : J’AI TUÉ POUR ELLE continue de transformer la grande œuvre de Frank Miller en série Z mal fagotée, et confirme – si besoin était – que Robert Rodriguez n’a définitivement rien du cinéaste frondeur qu’il prétend être....