Au cours du récent Tokyo Game Show, Capcom aura largement démontré une croyance indéfectible en nécessité pour le jeu japonais de s’occidentaliser. Qu’il s’agisse d’un énième discours du producteur Keiji Inafune stigmatisant une piètre qualité du développement local ou du nouveau DMC confié aux anglais de Ninja Theory (cf notre...