Ernest Borgnine s’est éteint ce week-end, à l’âge de 95 ans. C’est peu dire que le cinéma américain vient de perdre avec lui non seulement l’un de ses plus grands seconds couteaux (le plus grand ?) mais en plus l’un des derniers représentants d’une époque aujourd’hui révolue....