CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 27

27ème épisode de CAPTURE MAG – LE PODCAST, et premier podcast « déconfiné » en équipe. Du coup, on approche les 3h40 de contenu, et on se lance dans un sujet plutôt inédit en rapport à nos habitudes mais qui nous tient néanmoins à cœur : à savoir le cinéma du trio David Zucker / Jim Abrahams / Jerry Zucker, aussi connus sous le sobriquet de « ZAZ » !

En partant de leurs débuts dans la « stand-up comedy » avec le Kentucky Fried Theater pour arriver à une fin de carrière en dents de scie (pour rester poli), Rafik Djoumi, Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis reviennent sur les films les plus importants de ce trio de petits génies de la comédie américaine. Il y a bien évidemment Y’A-T-IL UN PILOTE DANS L’AVION ? et HOT SHOTS, la série des Y’A-T-IL UN FLIC… ? mais aussi quelques autres titres plus obscurs comme TOP SECRET et BASEKETBALL, et enfin ceux auxquels on ne pense pas forcément comme GHOST (réalisé en solo par Jerry Zucker), PROF ET REBELLE (écrit et produit par David Zucker) et même le dramatique AU RISQUE DE TE PERDRE avec Meryl Streep (une escapade télévisuelle de Jim Abrahams) : on ne peut pas trouver plus éloigné des coussins péteurs de Leslie Nielsen !

Même si AGENT ZÉRO ZÉRO, SEXY MOVIE et beaucoup d’autres navets ont dévalué le style très novateur des ZAZ en son temps, il nous fallait donc revenir sur ce que l’on peut objectivement considérer comme des classiques de la comédie américaine, voir des classiques tout court. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’on « adore ça » !

CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 27 en version mp3

Abonnez-vous à nos podcasts via notre nouvelle page Soundcloudflux RSS ICI ou iTunes
Remerciements à Alain Mercier et Benoit Thuault à la technique.

Si vous souhaitez nous soutenir, une seule adresse sur TIPEEE : https://fr.tipeee.com/capture-mag/

3 Commentaires

  1. popapo

    Grosse deception par votre jugement sur un realisateur pour son bord politique qui devrait etre respectable. C’est le probleme des gauchos qui etiquettent de « nazi » quiconque un temps soit peu conservateur et qui s’auto-proclament les « good guys ».

    An American Carol est aussi prophetique que Idiocracy, et c’est votre mepris et surtout « ideaux » qui nous y emmennent.

    C’est dommage d’utiliser vos neurones pour analyser des series B que tout le monde a oublie, vous sembles capables de voir un peu plus loin que votre milieu bobo/gaucho/journaliste/parisien.

    Beurk.

    PS: sauf Rafik, lui c’est un bon, on sent sa distance sur le sujet et a une fine analyse et connaissance des religions notamment… Amusant aussi, la precision sur les etats confederes esclavagistes qui etaient…evidemment democrates.

    LAULE.

    • Clitis Wood

      T’es bien en train de parler de gars dont certains des réalisateurs préférés sont notamment Clint Eastwood et Sam Raimi, hein ? Change rien chef

  2. Alejandro

    Hello,

    J’aime beaucoup vos podcasts continuez comme ca !!
    Pourriez-vous pour votre prochaine émission « Le Podcast » en faire un sur la carrière de Alejandro González Iñárritu ?

    Force à vous!

Laissez un commentaire