CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 19

19ème édition de CAPTURE MAG – LE PODCAST, notre podcast long format qui profite aujourd’hui de l’actualité cinématographique pour s’intéresser au cinéma de Fabrice du Welz, qui vient de réaliser MESSAGE FROM THE KING, son premier film américain, en salles depuis le 10 mai.

Réalisateur habité de CALVAIRE, VINYAN et ALLÉLUIA, Fabrice du Welz a tenté l’expérience américaine avec MESSAGE FROM THE KING, un revenge-movie carré, sec et poignant, qui propose une vision différente de Los Angeles. Une bonne occasion pour lui tendre le micro et le faire parler de sa carrière en général, et de chacun de ses films en particulier. Résultat, un podcast qui dépasse les 2h20 (et oui !) et qui devrait – on l’espère – vous donner l’envie de découvrir le travail de l’un des plus intrigants cinéastes européens à avoir émerger ces dernières années. À noter que la France est le seul pays à proposer une sortie en salles de MESSAGE FROM THE KING (distribué dans le reste du monde sur Netflix), donc on vous encourage à faire le déplacement !

La bande-annonce de MESSAGE FROM THE KING

Image de prévisualisation YouTube

Pour écouter notre podcast, cliquez sur le lien ci-dessous.

CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 19 en version mp3

En prime, voici un épisode de NoCiné plus court, spécifiquement centré sur MESSAGE FROM THE KING, et dans lequel Yannick Dahan, Rafik Djoumi, Julien Dupuy et Stéphane Moïssakis donnent leur sentiment sur le film, au micro de l’inusable Thomas Rozec.

Abonnez vous au Podcast via flux RSS ICI ou iTunes
Remerciements éternels à David Oghia et Monsieur Smith, sans qui ce podcast n’aurait jamais existé !

6 Commentaires

  1. eggshenz

    Grand bravo à votre équipe pour cette émission de deux heures sur un réalisateur francophone cardinal, qui travaille la viscéralité et l’émotionnel au sein de cadres marqués faussement restrictifs.

  2. Kingkong5

    Un réal’ qui dit ce qu’il pense de la réalité de son métier c’est très enrichissant à écouter.
    Excellent émission, merci à vous !

  3. Bob Crane

    Excellent !

  4. Felix Ticy

    Merci pour ce long, franc et passionnant entretien.

    Je ne rate aucun de vos podcasts et n’hésite pas non plus à retrouver certains d’entre vous sur les Nociné.

    Un exploitant indépendant qui n’hésite pas à programmer les films de du Welz. 😉

  5. Roland Emmerich (le vrai)

    Hallo, Guten tag !

    Sie miré mich? Ich bin Roland Eimrish, j’ai commis Godzilla, Independence Day, 2012, The Patriot, le chemin de la Freiheit… es war bibi the Director ja 🙂

    Und je me permets d’intervenir, de me sortir du bois et ainsi me dévoiler sur les internets c’est pour défendre mon grand ami et fan number 1 : le remarquable, le sémillant David Drag ! Le meilleur d’entre vous, pour lui apporter tout mon soutien inaliénable face aux insidieuses attaques dont il fut victimisé lors de cet enregistrement.

    Non David n’a pas de remarque fainéante (C’est arrivé près de chez vous ist ein guter film approprié dans le contexte, c’est falsch ce que vous dites !).

    De plus, Un homme qui achète le blu-ray du Godilla avec Jean Rino (danke pour la contribution) et le regarde ensuite en intégralité ! ne peut avoir une vision fainéante du cinéma, non il va au bout des choses !

    Ce monsieur est une comité d’experte à lui tout seul ! Et je ne dis pas cela parce que cet homme de bon goût diffuse également Stargate (Masterpiece absolu) lors des nuits au Max LinderPanoramix. Ja ?

    Bref laissez David tranquille ! ça devrai être verboten un tel comportement car il est pas venu ici pour souffrir ok !

    Andernfalls je suis disponible si un éditeur souhaite publier en primeur ma Biografie cosmique 😉 « Ma vie, meine Arbeit » ou encore pour un prochain capture mag spécial pour évoquer ma vie mon œuvre… c’est quand vous voulez, On m’a rapporté que vous êtes des grands fans de mon cinéma visionnaire et rafraîchissement. A plaisir, Bien cordialement.

    Désolé pour les fautes c'est Google lost in translations….

    Sinon très bon émission dantesque dans l’ensemble.
    Ce fut donc un message from the king des film-maker de Hollywood. A bon entendeur Auf Wiedersehen !

    Roland

    • Danke beaucoup Monsieur Emmerich.
      Merci de prendre ma défense face à cette bande de journalistes sauvages. Mais hors micro ils m’ont tous avoués leur passion pour votre cinéma.
      Les hypocrites!
      Bises meine Liebe.

Laissez un commentaire