CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 17

CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 17 : au sein d’une actualité cinématographique pas franchement palpitante, le retour de M. Night Shyamalan avec SPLIT s’avère tout à fait remarquable. Forcément, nous étions obligés de consacrer une émission sur sa carrière en dents de scie !

SIXIÈME SENS, INCASSABLE et SIGNES : en trois films et deux très gros succès, M. Night Shyamalan a réussi à affirmer son style auprès du public. Très rapidement, son nom devient synonyme de films à twists avec des œuvres controversées comme LE VILLAGE. Après le bide sans appel du très personnel LA JEUNE FILLE DE L’EAU, le cinéaste se cherche en tentant de retrouver la formule magique de ses débuts (le très mauvais PHÉNOMÈNES), en adaptant une franchise populaire (LE DERNIER MAÎTRE DE L’AIR) et en acceptant une commande qui ne lui convient pas vraiment (AFTER EARTH). Après un détour dans le found footage avec le catastrophique THE VISIT, le voici qui revient avec SPLIT, un nouveau thriller horrifique à plusieurs facettes, et certainement son meilleur film depuis SIGNES. Sachant que le film contient des spoilers importants, nous en parlons seulement en fin de podcast, de façon à ce que vous puissiez tout de même profiter de l’émission avant de découvrir le film en salles.

La première bande-annonce de SPLIT

Image de prévisualisation YouTube

CAPTURE MAG – LE PODCAST : ÉPISODE 17 en version mp3

Abonnez vous au Podcast via flux RSS ICI ou iTunes
Remerciements éternels à David Oghia et Monsieur Smith, sans qui ce podcast n’aurait jamais existé !

10 Commentaires

  1. maxxx

    merci!

  2. Thibault

    Un des meilleurs podcasts ce special M Night Shyamalan! Je suis allé voir Split samedi et mon dieu qu’il est bon ce film!!!!! Entre parenthèses, le film cartonne, salles completes depuis sa sortie ça sent le très gros carton!

  3. Johan

    Merci ! Pareil pour moi, chaque déception (Lady in the water, The happening, etc.) a été dure à encaisser, après avoir été touché comme rarement avec Unbreakable… Maintenant, j’ai quand même peur d’une suite, stp M. Night, tout était parfait, ne touche plus à D. Dunn 🙂

  4. Sympa SPLIT mais de là à crier au génie faut pas déconner non plus, curieux pour Shyamalan comme il y a rarement de juste milieu, son dernier est sympa mais on aurait aimé que ça s’emballe un peu plus quand même…

  5. Il est certes prématuré de parler de chef d’oeuvre pour SPLIT, mais je ne crois pas avoir entendu, ni lu quelque part que c’était de ce niveau-là.
    INCASSABLE a été meilleur à la seconde, puis à la troisième vision en salle.

    J’avais lâché le cinéma de Shyamalan après PHENOMENES, qui est sans doute le pire Wahlberg, malgré ses dix premières minutes prometteuses, et quelques scènes chocs bien vues ( le plan large sur le type qui passe sous la tondeuse).

    Ca me réjouit de le revoir croire en son sujet, de ne pas le lâcher en s’éparpillant dans des pastilles humoristiques qui risquent de péricliter la tension ( SIGNES portait déjà les germes avant coureur des moments embarrassants de PHENOMENES, certes pour un résultat plus réussi). Il y a bien deux traits d’humour dans SPLIT , qui tiennent plus dans la caractérisation de personnages tertiaires , tous deux liés au mode de consommation de ces personnages (culinaires ou influence d’une émission de télé achat).

    Mais ce sont vraiment des détails qui ne nous sortent pas de la tension du film.

    Je voulais surtout intervenir pour évoquer sans spoiler, un ressenti pendant la projection. Les scènes qui m’ont le plus mis mal à l’aise sont les scènes de flash-backs concernant le personnage de Casey. Peut être est-ce mon aversion des armes à feu, mais j’ai redouté la moindre détonation ( qui n’intervient d’ailleurs pas. Encore plus fort).
    C’est là où Shyamalan prouve qu’il maitrise à fond tous ses outils, et sa direction d’acteurs. Je me souviens aussi de la scène où le fils de David Dunn dans INCASSABLE met en joue son père , et qui est tout aussi stressante . D’ailleurs elle rejoint SIXIEME SENS et une des rares bonnes scènes de PHENOMENES dans cette catégorie de séquences de tension liées à une arme à feu, qui en disent très long sur le sentiment à ce sujet du réal, que je vois difficilement dans un stand de tir pour égayer ses dimanche.

    Bref, SPLIT est un bon thriller , qui tend vers un autre genre dans son troisième acte, dont je respecte au contraire l’humilité ( peut être due au budget), je ne vois pas comment on peut emballer la sauce plus que ça, sans tomber dans la surenchère, il s’agit avant tout d’affirmer l’éclosion d’une entité.
    Peut être que je pourrai pinailler sur l’arrivée précoce d’un thème musical reconnaissable qui n’intervient pas forcément au moment le plus adéquat.

  6. elzec

    Super podcast comme d’habitude, même si Stéphane y monopolise un peu trop la parole ^^

  7. Jonathan

    Encore génial, merci !

    Concernant la fin d’Incassable, Julien mentionne le fait que ce soit une « V.I. » (j’ignore l’orthographe), qu’est-ce donc ?

  8. Crop circle = cercle de culture pour info.

  9. Merci pour ce podcast passionnant, pour un réalisateur qui ne l’est pas moins. Espérons que Split ne soit pas qu’un feu de paille…

  10. Enraje

    C’est intéressant ce twist final. Je l’avais carrément vu venir en fait, mais il demeure très beau et logique.
    Je crois que c’est au moment où la psy fait sa conférence en skype que j’ai compris que le film parlait en fait de superhéros, et je me suis dit que c’était une « suite » d’Incassable. Et plus on avançait dans le fantastique, plus c’était logique, au point où j’ai cru que Dunn allait les sauver à la fin.
    L’intérêt du podcast, c’est que maintenant en plus, il est évident qu’il y avait un aspect inconscient également par la mise en scène.
    Bref, j’ai beaucoup aimé, quelques très belles scènes.

Laissez un commentaire