MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE

Démarrée le 18 avril dernier (pour les possesseurs de l’édition spéciale de BULLETSTORM) et toujours en ligne jusqu’au 15 mai prochain, la beta multi de GEARS OF WAR 3 s’est offerte à ceux qui ont précommandé cette suite particulièrement attendue. Nous avons nous-mêmes tâté la bestiole en long et en large, histoire de prendre la température sur ce qui nous attend sur le XBLA à la rentrée prochaine !

Fer de lance de la console HD de Microsoft, plus encore que la licence HALO qui a la fâcheuse tendance de tourner en rond (heureusement d’ailleurs que la formule est rodée et toujours efficace), GEARS OF WAR fait désormais figure d’événement totalement incontournable. Et pour cause, puisque chaque nouvel opus, des exclus XBox 360 pourtant, se vend par millions. Si le principe de la beta s’est déjà emparé des consoles depuis un moment (voir HALO justement, mais également celle de ASSASSIN’S CREED BROTHERHOOD sur PS3), c’est bien la première fois que Marcus et ses copains s’offrent un tel lancement en grandes pompes. Et les développeurs de Epic Games savent précisément ce qu’ils ont entre les mains, et c’est par petites touches et autres innovations qu’ils marquent des points.

Quatre cartes inédites, de nouvelles armes (dont une mitrailleuse ornée d’une baïonnette – qui sera probablement plus facile à manipuler en solo – et un fusil à canon scié très efficace à bout portant), des personnages (féminins !) qui seront également jouables en solo, un réajustement très discret de la vue à la troisième personne pour permettre au joueur d’avoir une meilleur vue d’ensemble, voilà en gros ce que propose cette beta qui démontre que GEARS OF WAR 3 saura s’adapter à la norme multijoueur du moment. En effet, quelques temps après la sortie de GEARS OF WAR 2, Cliff Bleszinski avait déclaré que l’évolution du jeu d’action se fera par l’exploitation de certaines notions (légères apparemment) de RPG, et s’il est difficile de savoir ce que le concepteur de la licence a en tête pour un solo qui sera forcément impressionnant (et jouable à quatre en coop !), il est évident que la possibilité de débloquer du matériel au fil des parties multi (un système déjà exploité par CALL OF DUTY par exemple) abonde dans ce sens, d’autant qu’il s’agit ici du nouveau « nerf de la guerre » de la licence. Autre point intéressant, sur certains modes comme le match par équipe, GEARS OF WAR 3 favorise le travail coopératif, en limitant le nombre de vies par équipe. Ainsi, les joueurs du même camp sont amenés à modifier leur façon d’opérer selon le déroulement de la partie, voir même à fonctionner en groupe de manière stratégique pour s’assurer la victoire. A cela s’ajoute des évènements scriptés en pleine partie multi, comme une tempête de sable dans une carte de tranchée située en plein milieu du désert. Les joueurs sont ainsi amenés à se défendre à l’aveuglette, et les plus vicieux pourront même en profiter pour utiliser des armes sournoises, comme une grenade souterraine qui se faufile sous les jambes des soldats, à la manière d’une taupe particulièrement véloce.

Toujours aussi rapide et bourrin, le multi proposé sur la beta de GEARS OF WAR 3 laisse entrevoir un certain changement dans la continuité, en même temps qu’il donne un petit aperçu du ton général du jeu, puisqu’on imagine bien que c’est la campagne solo qui aura inspiré les différentes ambiances (comme un centre commercial laissé à l’abandon) entraperçues sur les différentes cartes proposées ici. S’il est encore un peu tôt pour se prononcer sur la globalité du service proposé (apparemment, des serveurs dédiés sont au programme), on peut sans problème affirmer que les développeurs d’Epic Games tiennent le bon bout. Réponse définitive le 20 septembre prochain, date de sortie mondiale de GEARS OF WAR 3, l’exclue XBox 360 la plus attendue de l’année !

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire