BLEU COMME L’ACIER

LE SOLITAIRE de Michael Mann ressort enfin chez l’éditeur Wild Side Vidéo dans une édition Blu-Ray digne de ce nom, notamment grâce à une copie remasterisée en 4K et supervisée par le réalisateur lui-même. Peut-on parler d’édition définitive pour autant ?

Le sens maniaque du détail de Michael Mann n’est plus à démontrer. Depuis des années, le réalisateur n’a de cesse de retoucher ses œuvres, en retirant parfois juste une ou deux lignes de dialogue (comme dans HEAT) ou en changeant tout simplement la réaction d’un de ses comédiens pour favoriser une autre prise (comme c’est le cas avec Madeleine Stowe dans le climax du DERNIER DES MOHICANS). Ainsi, LE SIXIÈME SENS, MIAMI VICE – DEUX FLICS À MIAMI ou encore ALI connaissent des versions labellisées « Director’s cut », proposant des changements parfois radicaux et évidents, et d’autres tout juste perceptibles. Le cas d’un film comme LE SOLITAIRE est un peu particulier : Michael Mann retouche le film en 1995, à l’occasion d’une première édition au format respecté en Laserdisc NTSC, en réintroduisant une très belle séquence se déroulant sur un bord de rivière à Chicago. Au passage, le cinéaste en profite pour retoucher quelques scènes majeures, comme la scène de la plage (en retirant notamment un plan au ralenti) et la confrontation finale, en accélérant de manière presque imperceptible quelques plans pour rendre la fusillade plus dynamique. C’est ce montage qui est proposé sur cette édition française en HD, dans un nouvel écrin qui change sensiblement la donne.

En effet, revoir LE SOLITAIRE dans cette version aujourd’hui, c’est constater à quel point Michael Mann prend soin de remettre ce premier essai à la place qui lui est due, celle d’une véritable œuvre matricielle. Évidemment, dans les thématiques, l’écriture, cette volonté de créer des séquences sensorielles, hypnotiques et immersives, ainsi que dans ses expérimentations visuelles totalement nouvelles pour son époque, LE SOLITAIRE était déjà totalement ancré dans la carrière de Michael Mann comme ce premier essai très personnel qui renferme les germes de certains de ses films à venir. Après tout, comme le souligne James Caan dans un entretien disponible sur cette édition, le personnage de Frank doit énormément au caractère de Michael Mann par bien des aspects. Mais en se réappropriant le visuel du film pour le radicaliser encore un peu plus, faisant ainsi ressortir cet aspect électrisant (qui d’ailleurs lui sied à merveille aujourd’hui) Michael Mann aborde tout simplement LE SOLITAIRE de façon contemporaine, comme s’il venait de tourner le film ces dernières années. Cette approche peut rebuter les puristes (pour cela, mieux vaut se reporter sur l’édition anglaise de l’éditeur Arrow, qui propose les deux montages en HD, et dans la colorimétrie d’origine pour la version cinéma) mais il faut reconnaître qu’elle fonctionne, étant donné que la plupart des gens qui redécouvrent LE SOLITAIRE aujourd’hui le remettent instinctivement en perspective dans la carrière de Michael Mann, alors qu’il s’agissait d’une petite œuvre culte ignorée du grand public, voici encore quelques années.

Image de prévisualisation YouTube

En matière de travail éditorial, cette édition française propose le même transfert que l’édition Criterion américaine parue il y a un peu plus d’un an, mais avec moins de profondeur de compression. Le rendu reste appréciable mais moins impressionnant en comparaison, même si la question du choix se pose surtout pour les anglophones et les possesseurs de lecteur Blu-Ray dézoné. En plus de l’entretien exclusif de James Caan et de la bande-annonce, Wild Side propose surtout un livre signé par feu Michael Henry Wilson comprenant plusieurs entretiens de Michael Mann parus dans la revue Positif, notamment sur des films comme ALI, COLLATÉRAL, PUBLIC ENEMIES et surtout sur LE SOLITAIRE, gros morceau inédit de ce livret de plus de 150 pages. L’effort est là, mais c’est peu pour un chef d’œuvre. Par contre, c’est déjà pas mal si on prend en compte le fait que LE SOLITAIRE revient de loin.

TITRE ORIGINAL Thief
RÉALISATION Michael Mann
SCÉNARIO Michael Mann
CHEF OPÉRATEUR Donald E. Thorin
MUSIQUE Tangerine Dream
PRODUCTION Jerry Bruckheimer & Ronnie Caan
AVEC James Caan, Tuesday Weld, Willie Nelson, James Belushi, Robert Prosky, Tom Signorelli, Dennis Farina…
DURÉE 122 min
ÉDITEUR Wild Side Vidéo
DATE DE SORTIE 11 mars 2015 (en Blu-Ray)
BONUS
Entretien exclusif avec James Caan
Bande-annonce
Livre « Le Solitaire » par Michael Henry Wilson

3 Commentaires

  1. ben

    « Le rendu reste appréciable mais moins impressionnant en comparaison, même si la question du choix se pose surtout pour les anglophones et les possesseurs de lecteur Blu-Ray dézoné. »

    Très décevant pour un bluray à 30€.

  2. ElG

    Je conseille l’édition de chez Arrow (2BR) avec les 2 montages (ancien et 4K), avec plus de suppléments et surtout, un meilleur master que le criterion, d’après DVDBeaver ! Et tout ça en région B vosta !

  3. ElG

    On va dire un rendu général de meilleure qualité que le criterion, pour être plus correct !

Laissez un commentaire