WESTERN MODERNE

C’est désormais officiel : la licence CALL OF JUAREZ se poursuit avec un nouvel opus qui risque bien de dérouter ses quelques fans. Adieu les vieux colts et les chevauchés dans l’ouest sauvage, ou encore les fusillades dans les diligences attaquées par les indiens. Mais pas de panique, quelque chose nous dit que ce troisième jeu a quand même un rapport avec la choucroute. Un je-ne-sais-quoi dans les premières images peut-être…

Ironie du sort : à l’heure ou RED DEAD REDEMPTION vend des brouettes d’exemplaires sur sa seule promesse (tenue !) de grande aventure dans l’ouest sauvage et où les frères Coen signent le carton de leur carrière avec TRUE GRIT, le remake de 100 DOLLARS POUR UN SHÉRIF, les développeurs polonais de Techland décident d’abandonner le genre western pour le troisième épisode de la licence CALL OF JUAREZ, alors que celui-ci amorce un retour remarqué. Sous-titré THE CARTEL, le jeu se déroule donc de nos jours, entre Los Angeles et Juarez au Mexique. On n’en sait pas vraiment plus, si ce n’est que le jeu proposera « une intrigue immersive et adulte » et que le titre sera toujours distribué par Ubisoft au début de l’été prochain, probablement sur le même créneau de sortie que celui de CALL OF JUAREZ : BOUND IN BLOOD, sorti en juillet 2009. Ok, ça peut toujours faire un petit FPS sympatoche si les développeurs n’ont pas perdu la main (et s’arrangent quand même un peu en cours de route), mais ça sent quand même le reboot modernisé qui surfe sur la logique d’un MODERN WARFARE, non ? Bon, si on peut cartonner des putes au riot gun, moi je suis toujours partant !

1 Commentaire

  1. Thomas CAPPEAU

    Les bouffons…

Laissez un commentaire