UNE PLACE AU SOLEIL

Traditionnellement associé à Sony, par le biais des franchises RATCHET & CLANK et RESISTANCE, Insomniac Games avait pris un début d’indépendance avec FUSE, leur précédent jeu, qui ne sera pas resté dans les mémoires. Pas découragé par cet échec, le studio poursuit l’expérience et passe carrément à l’ennemi avec SUNSET OVERDRIVE, destiné en exclusivité à la Xbox One.

L’annonce de SUNSET OVERDRIVE, avec tous les enjeux liés à cette exclusivité inattendue, aura été l’un des temps forts de la conférence de Microsoft à l’E3 2013. Reste que la simple bande-annonce en CGI ne nous renseignait pas vraiment sur la véritable nature du jeu. Quelques mois plus tard, et tout juste quelques semaines avant le prochain E3, les développeurs dévoilent enfin leurs intentions avec une vidéo de présentation (la méthode Rockstar en la matière aura fait école) destinée à nous renseigner sur l’univers de SUNSET OVERDRIVE et ses mécaniques de jeu.

Image de prévisualisation YouTube

Posant son action dans une ville en proie à une infection de créatures mutantes engendrées par une boisson énergisante, SUNSET OVERDRIVE articule ainsi son gameplay autour de trois grands axes : une énorme liberté de mouvement dans les déplacements (parkour et grind sur rails électriques à l’appui, à la façon d’inFAMOUS), un arsenal inventif comme Insomniac en a le secret et des améliorations, ici appelées « Amps », donnant au joueur encore plus de puissance. Trois axes qui s’interpolent de près puisqu’il faudra se mouvoir dans la ville de la façon la plus stylée possible afin que, à titre d’exemple, notre lanceur de nounours en peluche explosifs ait une chance de déclencher une explosion atomique. Connaissant la créativité du studio en matière d’arsenal (et les quelques exemples de la vidéo ne viendront pas nous contredire), on imagine aisément le nombre de combinaisons destructrices qu’il sera possible de déployer pour ratiboiser du mutant dégénéré. Avec sa façon d’envisager – de l’aveu même des développeurs – l’apocalypse comme un moyen de s’éclater avant tout, l’ambition profonde de SUNSET OVERDRIVE semble être de s’imposer comme un antidote aux innombrables shooters sombres, dévitalisés et anxiogènes de ces dernières années. Un genre à part entière, que la vidéo ne se prive pas de brocarder en affirmant que le gameplay proposé est tout de même « plus fun que de se planquer derrière une caisse ». On ne doute pas que les développeurs savent de quoi ils parlent, puisque les premières images de FUSE proposaient un titre cartoonesque au design proche des INDESTRUCTIBLES avant qu’il ne soit décidé de changer d’orientation pour devenir un triste représentant du style sus-nommé. Une mauvaise expérience dont le studio semble avoir tiré les bonnes leçons puisqu’avec son rythme effréné et son esthétique « blue sky » qui nous rappelle les douces heures de la Dreamcast, SUNSET OVERDRIVE paraît bien parti pour ramener couleur et dynamisme au TPS. Sortie prévue pour la fin de l’année 2014.

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire