UN SUPPLÉMENT D’ÂME

Mise en avant par la promotion de BEYOND : TWO SOULS, la présence d’Ellen Page dans le prochain jeu de David Cage contribue à briser le tabou autour de la capture de mouvements et témoigne d’une dramatique différence d’appréciation entre les évolutions technologiques liées au jeu vidéo et au cinéma.

Mouvement croisé intéressant bien que diablement déprimant pour le cinéphile que je suis : tandis que les acteurs du septième art (cinéastes, mais aussi et surtout journalistes, critiques et spectateurs) se montrent extrêmement méfiants vis-à-vis des nouvelles technologies, tapant à bâtons rompus sur la stéréoscopie, tirant à vue d’œil sur l’annonce du passage au 48 images par seconde (nous vous renvoyons à la fin de ce passionnant entretien avec Peter Jackson pour plus d’infos), l’industrie du jeu vidéo, elle, s’empare des derniers outils disponibles pour anoblir sa démarche, sa profondeur, son sens. C’était le cas l’année dernière de L.A. NOIRE, c’est le cas aujourd’hui de BEYOND : TWO SOULS, le prochain jeu de David « HEAVY RAIN » Cage qui met en avant la captation numérique du jeu des comédiens, là où cette technologie est encore cantonnée aux « blockbusters sans âme » pour la très grande majorité des médias dédiés au cinéma. Il s’agit en l’occurrence de revenir sur le travail d’une des chantres du cinéma « indie », la comédienne Ellen Page qui, dans les vidéos promotionnelles présentées ci-dessous, se soumet à toutes les étapes nécessaires pour la capture de son jeu et de son visage.

Comme toujours avec la capture de mouvements, les images vont rebuter les néophytes : certes, il est plus glamour de monter un comédien galoper sur un cheval blanc revêtu d’une armure étincelante, que de les voir errer dans ces environnements stériles et de se faire scanner le corps comme lors d’un séjour à l’hôpital. Et pourtant, on ne le répétera jamais assez, le travail de l’acteur en capture de mouvements n’en est pas moins passionnant, et surtout n’est plus entravé des contraintes habituelles des captures traditionnelles une fois admis ce contexte ultra technologique.

Vous verrez dans cette série de vidéos des cessions de capture de mouvement, le scannage de la comédienne, le montage du volume, mais aussi et surtout le travail des acteurs avec Cage (vers quatre minutes environ), très probablement la section la plus intéressante de ce montage à l’emporte-pièces de b-roll.

Image de prévisualisation YouTube

En bonus, un entretien avec Ellen Page accordée lors du Comi-Con et parlant de son investissement dans le jeu, avec un constat intéressant, étayé d’un exemple édifiant sur les séries télé, concernant la perméabilité de plus en plus flagrante entre les différentes formes d’expressions artistiques.

Image de prévisualisation YouTube

1 Commentaire

  1. Benj

    La technique et les images impressionnent en effet, espérons juste que cette fois David Cage pensera avant tout à concevoir un « vrai jeu » et non pas une longue cinématique entrecoupées de QTE. Ce que les vidéos de gameplay semblent malheureusement indiquer :

    http://www.dailymotion.com/video/xrcogw_beyond-two-souls-playstation-3-gameplay-e3-2012_videogames?fbc=251

    (où même une scène de snipe se joue en QTE !)

    Benj

Laissez un commentaire