UN RENARD DANS LE MOTEUR

Après une brève introduction en marge de l’E3 2011 et des mois de teasing sur Twitter de la part d’Hideo Kojima, on finissait par être impatient de découvrir ce que le Fox Engine, nouveau moteur propriétaire conçu par Kojima Productions avait réellement dans le ventre. C’est désormais chose faite puisqu’une première démo technique vient d’être dévoilé dans le cadre des célébrations du 25eme anniversaire de la saga.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, ladite démo sert en outre de support au dévoilement du prochain épisode dans la branche principale de la série, METAL GEAR SOLID GROUND ZEROES, que Kojima supervise et réalise lui-même. Une annonce qui suffirait déjà à elle seule à faire notre bonheur, mais qui prend d’autant plus de poids au regard de la vidéo et des quelques éléments déjà révélés au sujet du jeu. Première surprise, et non des moindres, le titre est prévu pour la génération actuelle de consoles. Certes, Kojima à toujours annoncé son intention de bâtir son moteur en vue d’un développement multi-plateformes pour les consoles existantes et à venir, mais on aurait plutôt parié sur un jeu de première génération pour consoles next-gen. Il semblerait, cela dit, qu’on n’y perde pas forcément au change tant la demo (tournant sur un PC aux spécifications techniques annoncées comme proches de celle d’une PS3) laisse entrevoir d’incroyables prouesses techniques, tant au niveau visuel que dans la mise en scène que déploie Kojima. L’utilisation d’un long plan-séquence, aussi peu ostentatoire qu’il est millimétré, permet ainsi de profiter du luxe de détails que semblent offrir le moteur, de l’expressivité des visages au naturel des animations (des corps comme des objets) en passant par l’incroyable atmosphère qui se dégage, avec son humidité presque palpable.

Image de prévisualisation YouTube

Cette démonstration de force technologique ne se résumerait cependant qu’à cela, et ne serait donc pas foncièrement excitante, si elle n’accompagnait pas une promesse d’expérience de jeu nouvelle dans le cadre de la franchise. GROUND ZEROES sera ainsi le premier MGS à prendre la forme d’un jeu en monde ouvert, offrant un vaste terrain entièrement explorable (la base entraperçue dans la demo semble immense et l’on mentionne même plusieurs pays), dans lequel il sera possible, entre autres joyeusetés, de voler le moindre véhicule ou d’appeler un hélicoptère en soutien aérien. Lorsque l’on voit à quel point Kojima a su offrir un gameplay protéiforme dans le cadre d’un level design plus fermé, on se prend à se dire que cette proposition nouvelle à tout potentiel pour offrir rien de moins que le jeu d’infiltration ultime, celui qui concrétiserait enfin certaines des promesses non tenues jusque-là de la saga (notamment sur le quatrième épisode). Enfin, pour ce qui est de l’intrigue, tous les indices pointent du doigt le retour de Big Boss comme personnage jouable, et un positionnement du jeu comme une suite directe à l’excellent PEACE WALKER (notamment les mentions de Chico et Paz, personnages apparus dans cet épisode). Curieusement, Kojima se refuse à dire que ce nouveau jeu serait un METAL GEAR SOLID 5, préférant le décrire comme un « prologue » à ce dernier et « un début plutôt qu’une fin pour la série ». Le bougre en aurait-il déjà sous le coude pour la next-gen ? Quoi qu’il en soit, voilà un premier contact extrêmement prometteur, et il serait superflu de vous dire qu’on attend d’en (sa)voir plus avec une impatience non feinte.

Image de prévisualisation YouTube

PS : Ça ne vous aura sans doute pas echappé mais l’autre annonce majeure pour ce 25e anniversaire est celle de la mise en chantier d’une adaptation cinématographique de MGS, financée par Columbia Pictures et sous la houlette d’Avi Arad. Si ce choix découle d’une certaine logique (le bonhomme ayant après tout été derrière le boom des super-héros au cinéma, pourquoi ne pas l’engager pour qu’il en fasse de même pour les jeux vidéos), ses derniers méfaits devraient plutôt engager à la prudence. Néanmoins, Kojima semble vouloir s’impliquer de près dans le projet et cite en exemple des noms de réalisateurs actuels ne faisant pas partie du tout-venant des tâcherons hollywoodiens (entre autres, Christopher Nolan). On laissera donc pour le moment le bénéfice du doute à ce projet éminemment casse-gueule s’il en est.

4 Commentaires

  1. Pour l’acteur je pense d’emblée à Nikolaj Coster-Waldau

    http://www.imdb.com/name/nm0182666/

    C’est presque une évidence au niveau de la gueule par contre il m’a l’air encore un peu trop jeune.

  2. Tirry

    Bon courage au réalisateur de l’adaptation. Il risque fort de souffrir la comparaison avec les jeux et notamment les excellentes cinématiques de la saga. Il suffit de voir le trailer de ce « Ground Zeroes » pour s’en convaincre. La mise en scène de Kojima san est à la fois bourrée de référence cinématographique et singulière. Non sérieusement bon courage… c’est du suicide.

  3. Bon, j’espère surtout qu’il y aura un peu plus de phases de jeu que dans le quatrième opus. Car j’avais un peu eu l’impression d’assisté à des cinématiques entrecoupés de phases de jeu, et non l’inverse, perso.

  4. juledup

    Mais ELLE TUE cette démo !!! Techniquement, c’est ouf, mais en plus c’est magnifique !

Laissez un commentaire