SORCERER RELOADED !

Oyez oyez bonnes gens ! Le 3 décembre aura lieu un événement de taille à la Cinémathèque française : la projection en version restaurée du chef-d’œuvre maudit de William Friedkin, LE CONVOI DE LA PEUR (SORCERER en version originale), en présence du cinéaste. Si vous n’avez jamais vu ce film, courez-y ventre à terre, vous allez vous prendre de plein fouet l’un des plus gros morceaux de tension hallucinatoire jamais vus sur un écran. Et si vous avez déjà eu la chance de le voir, sachez simplement que cette séance exceptionnelle vous permettra de le redécouvrir dans des conditions optimales. En tout cas, nous, on y sera !

On reviendra un peu plus en détail sur LE CONVOI DE LA PEUR lors de sa sortie très attendue en Blu-ray au mois d’avril prochain, mais on se permet déjà de vous signaler ce qui constitue à n’en pas douter l’un des événements cinéphiliques majeurs de cette fin d’année 2013, à savoir la projection de la version restaurée du chef-d’œuvre de William Friedkin à la Cinémathèque française le mardi 3 décembre, à 20 heures, lors de la soirée d’ouverture du festival « Toute la mémoire du monde » (qui aura lieu du 3 au 8 décembre). Ce film maudit, qui avait sombré dans le purgatoire du cinéma suite à son bide carabiné dans les salles en 1977, était depuis lors quasiment invisible. À moins d’accepter de le découvrir dans un pauvre DVD américain sorti en 1998, à la copie dégueulasse et au format recadré (ce qui aurait été une hérésie tant le film fonctionne sur un parti pris d’immersion totale). Bref, à part deux projections de la copie 35mm personnelle du réalisateur organisées par la Cinémathèque au cours des années 2000, il était jusqu’ici impossible de voir LE CONVOI DE LA PEUR de manière décente. Depuis plusieurs années (il avait commencé à en parler au moment de la sortie en salles de BUG), Friedkin avait annoncé qu’il était en train de restaurer son film et qu’il bataillait ferme pour en récupérer les droits d’exploitation vidéo. C’est désormais chose faite et nous pourrons donc acquérir le film d’ici quelques mois, et ce dans une copie de toute beauté (voir l’exemple sur les deux photos accompagnant cet article, qui sont des images issues de la nouvelle copie restaurée).

Mais en attendant, le 3 décembre au soir, vous pourrez donc apprécier cette déflagration filmique qu’est LE CONVOI DE LA PEUR dans l’écrin pour lequel il a été conçu à la base : la salle de cinéma. Une véritable odyssée de l’extrême qui se paie le luxe de surpasser le film pourtant légendaire dont elle est le remake (LE SALAIRE DE LA PEUR de Clouzot) en jetant sur les routes défoncées d’un petit pays d’Amérique du Sud un quarteron de loosers venus des quatre coins du monde pour convoyer un chargement de nitroglycérine hautement instable à bord de gros camions vétustes. Afin de restituer le film dans toute sa magnificence visuelle, Friedkin a supervisé lui-même sa restauration en 4K d’après le négatif original. En outre, si l’on en croît la Cinémathèque, cette nouvelle copie sera heureusement exempte de toute modification ou de tout rajout (comme le cinéaste avait eu la mauvaise idée de le faire sur son montage de L’EXORCISTE datant de 2000). La seule motivation de Friedkin sur ce coup-là aura été de restaurer son film dans sa forme originelle pour pouvoir lui donner une seconde chance auprès du public. Le réalisateur sera présent le 3 au soir pour présenter son film et il reviendra dès le lendemain, à 19h30, pour une master class autour du CONVOI DE LA PEUR. En plus de ça, il sera également présent dans les jours suivants, tout au long du festival, puisque la Cinémathèque lui a octroyé une « carte blanche » permettant au cinéaste de présenter cinq films qu’il apprécie particulièrement : À CAUSE D’UN ASSASSINAT d’Alan J. Pakula, CRIMES ET DÉLITS de Woody Allen, LE SAMOURAÏ de Jean-Pierre Melville, SUEURS FROIDES d’Alfred Hitchcock et LE TRÉSOR DE LA SIERRA MADRE de John Huston. Bref, comme on dit, un événement in-con-tour-na-ble !

Renseignements et réservations ici même.

7 Commentaires

  1. jackmarcheur

    tain comment je bave de ne pas être à Paris le 3 decembre !!!

  2. Mola Ram

    Quid d’une ‘vraie’ ressortie pour des copies en province?

  3. Jox

    Malheureusement complet depuis belle lurette!

  4. Arnaud BORDAS

    Mola Ram, a priori non, il n’y aura pas de sortie salles pour la version restaurée. Pour les provinciaux, il faudra donc s’armer de patience jusqu’à la date de sortie du Blu-Ray, en avril.

  5. Bruno

    Merci pour cet article. Rêve de provincial : si on peut projeter des opéras et des comédies musicales (parfois en direct) dans des salles de cinéma partout en France, pourquoi ne pas tenter des projections simultanées de la cinémathèque vers d’autres cinémas de l’hexagone (notamment d’art et essai) ?

  6. John Shaft

    Excellente nouvelle ! Espérons que Friedkin ne refasse pas l’étalonnage du film comme il l’a fait pour la version restaurée de French Connection !

    • John Shaft

      Bon j’ai rien dit, l’article réponds à ma question. Mea culpa

Laissez un commentaire