L’HEBDO DU PAD N°29

On vous propose un Hebdo varié en cette 29ème semaine puisqu’on y retrouve du cinéma, de la télé sur internet, un créateur de renom, des rumeurs sur STAR WARS et une petite batterie de vidéos qui mettent en appétit sur des jeux divers et variés. Que demande le peuple ?

BETHESDA FAIT SON SHOW

Nous sommes encore à quatre mois de l’ouverture du salon et l’E3 fait déjà parler de lui, par le biais d’un nouveau venu dans l’arène des conférences. En plus des trois constructeurs, il faudra cette année compter avec Bethesda. L’éditeur de FALLOUT et THE ELDER SCROLLS vient d’annoncer qu’il tiendrait sa propre conférence, d’ores et déjà fixée au 14 Juin prochain, quelques jours avant l’ouverture officielle du salon. On ne sait bien évidemment pas encore quel sera le contenu de cette conférence mais les fans rêvent déjà à l’annonce d’un FALLOUT 4.

NETFLIX VEUT ENTRER DANS LA LÉGENDE

Récemment devenu créateur de contenus avec le succès que l’on sait, la plateforme de streaming Netflix cherche apparemment dans le jeu vidéo pour accrocher une nouvelle corde à son arc. Selon le Wall Street Journal, la société développerait actuellement une série live basée sur THE LEGEND OF ZELDA, en étroite collaboration avec Nintendo. Toujours selon le journal, Netflix décrirait le projet comme un « GAME OF THRONES à destination des familles », une comparaison pas forcément évidente. On leur souhaite en tout cas bien du courage tant le projet est casse-gueule.

STAR WARS MONTE AU FRONT

Si STAR WARS BATTLEFRONT reste pour l’instant dans l’ombre, de grosses rumeurs viennent cette semaine apporter un peu de lumière sur le titre développé par Dice. Le site Making Star Wars nous apprend ainsi que la campagne solo couvrirait toute la saga cinématographique et nous ferait évoluer autant du côté des bons que des méchants. Les préquelles n’occuperaient cependant qu’une portion congrue, l’essentiel du jeu se concentrant sur la trilogie originale ainsi qu’une petite partie prologue à STAR WARS ÉPISODE 7 : L’ÉVEIL DE LA FORCE. Le jeu sortirait ainsi un mois environ avant le film. Côté multi, il faudra s’attendre à des matches jusqu’à 64 joueurs, des batailles spatiales et un système permettant d’accumuler des points afin de pouvoir incarner un personnage « héros » (dont on imagine qu’il s’agit des personnages emblématiques de la saga). De nombreux DLC seraient également d’ores et déjà prévus. Pour plus d’infos, c’est par ici.

UN INVITÉ DE (HOUSE)MARQUE

Les plus âgés de nos lecteurs connaissent sans doute le nom d’Eugene Jarvis. Pour les autres, on rappelle que ce développeur est à l’origine de nombreux classiques vintage aussi influents que DEFENDER, ROBOTRON, NARC ou SMASH TV. Ses jeux ayant fortement inspiré le studio Housemarque pour SUPER STARDUST HD ou RESOGUN, on ne s’étonne donc pas qu’une collaboration entre les deux parties soit annoncée aujourd’hui. Aucun détail concret pour le moment mais on peut espérer que le résultat fasse des étincelles.

Image de prévisualisation YouTube

On en profite pour signaler au passage que RESOGUN va bénéficier très bientôt d’un « add-on » payant, justement intitulé DEFENDERS qui rajoute de nombreux modes au jeu de base. CHALLENGERS, une mise à jour gratuite est quant à elle disponible dès maintenant.

Image de prévisualisation YouTube

MAUVAIS NUMÉRO

Deuxième essai au cinéma pour la franchise HITMAN, avec du changement devant et derrière la caméra. Dans HITMAN : AGENT 47, Timothy Olyphant cède le rôle titre à Rupert Friend (HOMELAND), qui remplace lui-même au pied levé Paul Walker (premier choix de la Fox, il avait signé pour le projet juste avant son accident). Notre Xavier Gens national ne rempile pas et se voit remplacé par le pubard Aleksander Bach, qui signe ici son premier long. Au vu de la première bande-annonce dévoilée cette semaine, cela ne devrait guère faire de différence avec le premier film. Une fois encore, le jeu d’infiltration se voit transformé en actioner pétaradant, dans lequel le chauve tatoué préfère flinguer tout ce qui bouge sans la moindre discrétion. On ne s’attendait guère à autre chose vu le succès du précédent film, mais ça fait tout de même un brin mal au cul.

Image de prévisualisation YouTube

LES POINGS SUR LES CGI

Depuis ses débuts, la série des TEKKEN a toujours su attirer l’attention sur elle via de superbes introductions en images de synthèse. À en juger par la cinématique d’ouverture de la version arcade, récemment mise en ligne, TEKKEN 7 semble continuer la tradition. On peut y admirer un duel à mort entre les père et fils ennemis Heihachi et Kazuya Mishima, dans une ambiance pour le moins enflammée et avec un rendu qui n’a pas grand chose à envier aux dernières sorties animées sur grand écran. Ca ne change pas grand-chose au jeu en lui-même, bien entendu, mais il est toujours agréable d’être accueilli par une belle intro.

Image de prévisualisation YouTube

LES SAVEURS DU PALAIS

Parmi les nombreux nouveaux modes de jeu que l’on pourra retrouver dans DmC DEFINITIVE EDITION, l’un était réclamé de longue date par les fans : un « Bloody Palace » dans lequel Vergil serait jouable. Le frère ennemi de Dante aura donc lui aussi le droit de traverser 60 étages successifs bourrés de canailles à rosser dans une difficulté rehaussée progressivement jusqu’à atteindre « Vergil Must Die », le niveau le plus élevé. Un beau challenge en perspective, d’autant plus qu’il permettra de se frotter plus en profondeur au style versatile du personnage, que le court DLC du jeu d’origine ne permettait pas forcément d’explorer pleinement.

Image de prévisualisation YouTube

MORTAL KOMBAT EN FACTION

Encore une vidéo pour MORTAL KOMBAT X, qui donne cette fois-ci la parole aux développeurs. Passé le blabla habituel sur la qualité de cet épisode et le rêve que travailler dessus constitue pour l’équipe, on y découvre quelques infos de choix. Notamment la présence du mode Factions, une forme de méta-jeu mettant en compétition les joueurs du monde entier via leur appartenance à différentes factions. De plus, les « Living Towers » proposeront un système de défis dynamiques et le mode histoire est comparé à un blockbuster. La générosité de NetherRealms ne se dément donc pas et il y aura largement de quoi faire à la sortie du jeu, toujours prévue pour avril prochain.

Image de prévisualisation YouTube

CE SOIR, ON VOUS MET LE FEU

Nous l’évoquions la semaine dernière, le voici enfin : le premier trailer de JUST CAUSE 3. Un trailer plutôt chaud puisqu’à 90% composé d’images de flammes et d’explosions en tout genre, ce qui donne une bonne idée de l’optique recherchée par les développeurs : tout faire péter. On aurait cela dit préféré voir des images du jeu et non une énième vidéo en CGI (surtout compte tenu du délai assez long entre l’annonce du jeu et cette bande-annonce). Reste que pareille note d’intention ne peut que nous séduire.

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire