L’HEBDO DU PAD N°16

16ème semaine pour L’HEBDO DU PAD. Au programme, les soucis de lancement de DRIVECLUB, l’arrivée de Rob Riggle dans l’adaptation de DEAD RISING, une série télé pour MORTAL KOMBAT X, une version HD pour fêter les 10 ans de GRAND THEFT AUTO : SAN ANDREAS ou encore la polémique du jeu HATRED.

FAUX DÉPART

Rien ne va plus pour DRIVECLUB. Déjà repoussé d’un an, le nouveau jeu de course développé par Evolution Studios subit aujourd’hui les affres d’un lancement catastrophique. Outre que de nombreuses fonctionnalités promises (notamment la météo dynamique et le mode photo) manquent encore à l’appel (en attendant le patch), la partie online souffre de gros problèmes de connexion, l’afflux de joueurs faisant craquer les serveurs. Au point que la version PS+ gratuite – qui devait être disponible en même temps que le jeu – a été repoussée aux calendes grecques, jusqu’à ce que les soucis soient résolus. Sony et Evolution ont bien évidemment promis une future compensation mais l’image de marque du jeu est certainement endommagée. Pour ce qui était envisagé à la base comme un des fers de lance du lancement de la PS4, voilà qui la fout un peu mal.

Image de prévisualisation YouTube

UN COMIQUE CHEZ LES ZOMBIES

Le casting du futur film DEAD RISING continue de s’étoffer puisque l’interprète de Frank West – le héros du premier opus – vient d’être dévoilé et c’est Rob Riggle qui sera chargé de lui donner vie à l’écran. Connu pour sa participation au DAILY SHOW et pour tous un tas de seconds rôles marquants dans une floppée de comédies américaines récentes (VERY BAD TRIP, VERY BAD COPS et 21 JUMP STREET entre autres), le bonhomme semble taillé pour le rôle, puisque son côté grande gueule et sa personnalité abrasive s’accordent bien au personnage du jeu. Comme en plus cette news nous permet de vous mettre une hilarante scène coupée de ce chef-d’œuvre qu’est STEP BROTHERS (alias FRANGINS MALGRÉ EUX chez nous), tout le monde est gagnant !

Image de prévisualisation YouTube

SUNSET OVERDRIVE SE LANCE

Plus qu’une petite semaine avant la sortie de SUNSET OVERDRIVE, l’exclue XBOX One sur laquelle Microsoft compte beaucoup. Le jeu d’Insomniac Games a le potentiel d’être un jeu fun et bigarré, même si le ton jeuniste revendiqué par cette bande-annonce de lancement pourrait en refroidir plus d’un.

Image de prévisualisation YouTube

Et comme c’est la mode, l’éditeur du jeu propose également une fausse pub en live, qui nous montre notamment l’une des armes spéciales du jeu : un fusil qui lance des ours en peluche explosifs. Ah oui tiens, pourquoi pas ?

Image de prévisualisation YouTube

KOMBAT TV

Après les deux saisons de la web-série MORTAL KOMBAT LEGACY, la licence MORTAL KOMBAT aura à nouveau droit aux honneurs d’une transposition filmée via une nouvelle série actuellement en développement. Liée à la sortie de MORTAL KOMBAT X, la série devrait faire intervenir certains des combattants emblématiques de la franchise et en introduire des nouveaux. Le plus intéressant dans l’affaire reste le contexte de production puisque la série devrait être un des premiers bébés de Blue Ribbon Content, la nouvelle branche de Warner Bros dédiée à la création de contenu pour plates-formes numériques. À sa tête, Sam Register, l’actuel président de la branche animation de WB. On lui accorde le bénéfice du doute en attendant ce galop d’essai.

LE CO-OP DES TITANS

Le jeu n’a peut-être pas eu l’impact escompté mais TITANFALL continue son petit bonhomme de chemin et bénéficie d’une mise à jour d’envergure qui lui ajoute pléthore de nouveaux modes de jeux. Le principal est le mode « Frontière », axé sur la co-op à quatre joueurs et apparenté à un mode « Horde » puisqu’il consiste à repousser des vagues d’ennemis programmées en IA. Toutes les cartes seront compatibles avec ce mode. Répondent également à l’appel une mise à jour « pro » du mode « Marked for Death » et un mode « Deadly Ground » (les développeurs seraient-ils fans de Steven Seagal ?) qui voit le sol des cartes électrifié, forçant ainsi les joueurs à rester en hauteur par tous les moyens. Cette mise à jour est d’ores et déjà disponible, pour ceux qui voudraient se relancer dans l’arène.

Image de prévisualisation YouTube

RETOUR À SAN ANDREAS

Rockstar a décidé de fêter le 10ème anniversaire de GRAND THEFT AUTO SAN ANDREAS de façon un peu particulière. À dater du 26 octobre, la version disponible sur le service « Games on Demand » de la Xbox 360 sera remplacée par un portage amélioré du jeu. Celui-ci embarquera des graphismes passés en 720p, une profondeur de champ améliorée ainsi qu’une liste de succès à débloquer, mais le jeu restera le même. Curieusement, l’offre est réservée à la machine de Microsoft, puisqu’aucun équivalent n’a été annoncé pour PS3 (alors la version PS2 n’est plus disponible sur le PSN). Affaire à suivre ?

Image de prévisualisation YouTube

HALO TV

HALO NIGHTFALL, la minisérie située dans l’univers HALO et produite par Ridley Scott s’offre une nouvelle bande-annonce prometteuse. Si la dorsale narrative ne semble pas d’une originalité folle (comme de coutume pour HALO serait-on tenté de dire), la série semble s’être donné les moyens de rendre justice visuellement à l’univers sur lequel elle se base. Il faut comprendre par là que le tout a l’air d’avoir un peu de gueule, même si on peut se douter que le format ne permettra pas de scènes aussi épiques que dans le jeu. Pour suivre les aventures de l’agent Locke (qui devrait avoir un rôle central dans HALO 5), ce sera chaque semaine à partir du 11 novembre prochain par le biais de la compilation HALO : MASTER CHIEF COLLECTION.

Image de prévisualisation YouTube

UNE DÉMO QUI NOUS MÈNE EN BATEAU

Créateur du très remarqué PAPERS, PLEASE, Lucas Pope travaille actuellement d’arrache-pied sur son prochain jeu. Intitulé RETURN OF THE OBRA DIN, le jeu nous met dans la peau d’un enquêteur d’assurances de la Compagnie des Indes chargé d’élucider le mystère de l’Obra Din en titre, un bateau revenu vide à quai, des années après sa mystérieuse disparition. Pope emploie pour ce titre un style « 1-bit » qui lui donne un look noir et blanc renvoyant aux vieux jeux Mac. Afin d’en donner une idée, il vient de mettre à disposition du public une démo gratuite, trouvable sur le site du jeu. S’il prévient qu’il s’agit d’une version très peu avancée et sans beaucoup de contenu, l’initiative mérite d’être soutenue.

Image de prévisualisation YouTube

SUPER SMASH BROS WII U FRAPPE FORT

Nintendo tenait hier un de leurs fameux Nintendo Direct consacré cette fois-ci au SUPER SMASH BROS version Wii U dont la sortie approche à grands pas. L’éditeur en aura profité pour détailler les ajouts par rapport à la version 3DS et ceux-ci sont de taille. Jugez plutôt : des modes huit joueurs (en offline) et cinq joueurs, le Smash Tour (un jeu de plateau jouable à quatre permettant de débloquer des personnages) des arènes plus larges et des inédites, des nouvelles musiques, plus de trophées à débloquer, des nouvelles fonctionnalités de partage, le rajout de MewTo en DLC (gratuit pour les possesseurs des deux versions) et on en passe. Cette version Wii U devrait donc s’imposer sans mal comme la version définitive du jeu. La présentation complète et détaillée est visible ci-dessous.

Image de prévisualisation YouTube

LA HAINE

Petit studio polonais, Destructive Creations aura su faire parler de lui avec HATRED (quel nom bucolique), son premier jeu. Non pas pour son gameplay puisqu’il s’agit d’un shooter isométrique comme on en a vu passer des tonnes. La raison de l’agitation vient surtout du fond. HATRED propose en effet de nous mettre dans les basques d’un tueur de masse animé d’une pulsion homicide s’étendant à toute l’humanité. Le trailer comporte ainsi quantité de scènes dérangeantes, comme celle qui voit le protagoniste exécuter une femme suppliante sans aucune pitié. En somme, cela se présente comme un POSTAL amputé de sa surcouche de satire. Après tout pourquoi pas, HATRED ne serait pas le premier titre à demander au joueur d’incarner un personnage immoral. Là où ce premier degré devient problématique cependant, c’est quand on découvre que certains membres de l’équipe de développement sont affilié à des mouvements de la droite dure polonaise. Du coup, il semble difficile de croire que la note d’intention des développeurs soit seulement de concevoir un jeu qui procure du « pur plaisir de jeu », en réaction aux tendances « politiquement correctes » de l’industrie et de la vision du « jeu en tant qu’art ». À juger sur pièces, pour vérifier si HATRED est vraiment le jeu apolitisé qu’il prétend être.

Image de prévisualisation YouTube

1 Commentaire

  1. Fest

    Ah l’attaque cardiaque de Rob Riggle c’est juste énorme ! J’ai toujours adoré cette scène.

Laissez un commentaire