LA SAMAIN DU CINÉMA FANTASTIQUE 2012

À peine plus d’un mois d’existence et Capture Mag est déjà partenaire d’un événement cinématographique sans équivalent au niveau mondial. Vous aimez les pelloches fantastiques, le cinéma de genre et les images pas sages ? Alors direction la Côte d’Azur !

Du 26 octobre au 3 novembre, les fantasticophiles du monde entier vont converger vers la belle cité azuréenne de Nice pour la troisième édition de La Samain du Cinéma Fantastique. La Samain, dans la mythologie celte, c’est l’ancêtre d’Halloween, soit la fête religieuse qui célèbre ce moment de l’année débutant trois jours avant le 1er novembre et s’achevant trois jours après. Une poignée de jours totalement détachée du reste de l’année et au cours de laquelle on enchaînait les banquets bien arrosés, les cérémonies druidiques et autres joyeusetés typiquement celtes, tout cela dans le but de communier avec les morts. Fin de la séquence « Culture ». C’est donc sous le haut patronage des divinités celtes que l’équipe organisatrice de La Samain, regroupée au sein d’une association baptisée Les Méduses, a choisi de placer cette manifestation cinéphagique évidemment consacrée au cinéma fantastique, mais également ouverte à la science-fiction, au thriller, à l’animation et au cinoche de genre au sens large du terme.

Nous reviendrons en temps voulu sur l’événement, notamment lorsque la sélection officielle sera dévoilée, mais nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer que, cette année, le festival proposera des soirées thématiques, dont une célébrant les 100 ans du studio hollywoodien Universal, des soirées Carte blanche, des Séances de Minuit, un hommage à l’écrivain Howard Philips Lovecraft, des concerts, une « zombie walk », des expositions et diverses rencontres. Bref de quoi se faire une petite semaine bien remplie et bien saignante sous le soleil automnale méditerranéen. Précision d’importance : Capture Mag sera présent sur place puisqu’une Carte blanche sera accordée à votre site préféré, en présence des quatre cavaliers de l’Apocalypse : Stéphane Moïssakis, Julien Dupuy, Rafik Djoumi et l’auteur de ces lignes. Enfin, dévoilé depuis hier, voici le très chouette premier trailer de la manifestation, petit clip aux forts relents de paganisme pop, dans lequel quelques vierges niçoises s’ébattent sur fond de Monophonic Interzone, le groupe local le plus en vue du moment.

Donc, notez-le bien sur vos tablettes : à partir du 26 octobre, c’est à Nice que ça se passe et nulle part ailleurs ! Et pour ceux qui compteraient s’abstenir, rappelons-leur simplement que pratiquer la Samain buissonnière était autrefois passible de la peine de mort. Donc, si vous ne voulez pas vous faire occire et vous retrouver dans les bras d’une bannshi, en route vers l’Autre Monde, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Les liens utiles pour de plus amples renseignements : Le site du festival, le Facebook du festival, et le Twitter du festival.

(Remerciements à Jean-Baptiste Accili et à toute l’équipe du festival)

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire