FRED CAVAYÉ : POURQUOI J’AI REFUSÉ DIE HARD 5

Fred Cavayé, c’est un peu le parrain de Capture Mag, vu qu’il avait gentiment accepté de nous confier en exclusivité le pitch et le casting de son prochain film (MEA CULPA, on y reviendra bientôt) lors de l’ouverture du site en juin dernier. Pour marquer la sortie du funeste DIE HARD – BELLE JOURNÉE POUR MOURIR sur nos écrans, le réalisateur, toujours présent dès qu’on lui demande de parler cinoche, a bien voulu nous raconter comment la Fox lui a proposé les commandes de son blockbuster et pourquoi il a décliné leur offre.

« Depuis le remake de POUR ELLE (LES TROIS PROCHAINS JOURS de Paul Haggis, avec Russell Crowe – ndlr), j’ai un agent aux États-Unis. C’est d’ailleurs lui qui représente Haggis et Crowe. Les agents américains, contrairement à leurs homologues français, font le lien entre le studio et leurs clients, et donc ils font davantage partie du processus de production. Le mien m’avait proposé divers projets, dont le film LIMITLESS, qui s’est fait avec Bradley Cooper et Robert De Niro. Pour que les producteurs de ce cinquième DIE HARD finissent par me proposer un tel projet, voici comment ça s’est passé : tout d’abord, ils ont réfléchi à qui ils pourraient proposer le projet. Dans la foulée, ils ont dressé une short list, dans laquelle je figurais aux côtés de réalisateurs comme Nicolas Winding Refn (DRIVE), Justin Lin (les quatre derniers FAST AND FURIOUS), Joe Cornish (ATTACK THE BLOCK) et donc John Moore. C’est assez étonnant car, contre toute attente, je me suis donc retrouvé en concurrence avec des réalisateurs très différents, venus d’horizons divers ».

« L’étape suivante consistait à envoyer le scénario aux cinéastes sélectionnés, qui devaient le lire avant de rencontrer les producteurs et Bruce Willis. Nous étions alors à l’été 2011 et mon agent m’a donc envoyé le script. Personnellement, j’ai décidé de jeter l’éponge juste après la lecture du script et je leur ai fait savoir que ça ne m’intéressait pas. J’étais déçu en fait. À la base, estimant qu’ils me proposaient le projet parce qu’ils connaissaient ce que je faisais, je pensais qu’ils faisaient appel à moi pour revenir à la pâte humaine du premier volet, avec le huis clos et les enjeux à hauteur d’homme. Et j’ai vite déchanté en lisant le script, qui était une accumulation de cascades et de pyrotechnies. Et puis je n’avais pas le temps de m’accaparer le projet. J’ai donc été assez vite refroidi par la machinerie hollywoodienne : pour se lancer dans ce genre d’entreprise, il vaut mieux être sûr de son fait, et étant donné que le scénario ne me disait rien du tout, il valait mieux m’abstenir. Quand on reçoit le script d’un DIE HARD, ça flatte l’ego, on est tout content de pouvoir inscrire son nom sur une telle franchise. Évidemment, après, les retombées médiatiques de votre refus se chargent de remettre votre ego en place. C’était le cas lorsque j’ai découvert que l’on répétait partout que j’avais été recalé alors que j’avais refusé le projet. Le journal Metro m’avait même classé dans ses flops de la semaine ! (rires) De toute façon, si un jour je dois réaliser un film hollywoodien, je le ferai à une seule condition : celle de pouvoir l’écrire ».

8 Commentaires

  1. Ce témoignage de Fred Cavayé confirme une fois de plus son intelligence et son intégrité. Vivement Mea Culpa

  2. sgo

    En fait, celui qui a été retenu sur la liste donnée par Fred Cavayé est le pire!!!!!!!!

    • kkoff

      Tu m’étonnes vu le script ils se sont tous barrés en courant…

  3. Fest

    Il a eu le nez creux le Fred !

  4. Lyesse

    non mais sérieusement Joe Cornish !!!!!??????
    J’aime beaucoup le gars et attack the block mais je suis vraiment curieux de savoir comment il s ‘est retrouvé dans cette liste

  5. Ben sur Panam

    De toute façon il avait déjà fait son « Die Hard » avec l’excellent « A bout portant ».

  6. Sage décision, M. Cavayé !

  7. C’est Mathieu Weschler qu’ils auraient du appeler, témoin son film THE BORDERLAND ci-dessous, à quand un article sur CaptureMag, ce serait bien de défendre un peu le vrai cinéma de genre français…

    http://www.youtube.com/watch?v=iqJBjNQNAF0

Laissez un commentaire