LES « NOCINÉ » ET « NOGAME » DE FÉVRIER 2016

En ce mois de février 2016, les podcasts NoCiné et NoGame sont revenus sur plusieurs films et jeux vidéo variés, de THE REVENANT à UNDERTALE, en passant par AVÉ CÉSAR, BODY DOUBLE, STEVE JOBS ou encore THE WITNESS. À écouter sans modération !

THE REVENANT : DU IÑÁRRITU QUI SE LA RACONTE BIEN

Le gros événement cinématographique de la fin février, c’est bien évidemment la sortie de THE REVENANT d’Alejandro González Iñárritu. Autour de Thomas Rozec, Yannick Dahan et Julien Dupuy vantent les nombreuses qualités du nouveau film du réalisateur de 21 GRAMMES, AMOURS CHIENNES et BIRDMAN.

AVÉ, CÉSAR ! : UNE COMPILE POUR LES CINÉPHILES

La sortie d’un nouveau film des Frères Coen est toujours un événement majeur, surtout pour Yannick Dahan et Stéphane Moïssakis. Mais les deux lascars profitent du micro tendu par Thomas Rozec pour exprimer leur désaccord sur AVÉ, CÉSAR ! – un film emballant ou moyennement convaincant selon celui qui s’exprime ici !

X-TRA : DHEEPAN DE JACQUES AUDIARD

Session rattrapage : Arnaud Bordas et David Honnorat vantent les mérites du DHEEPAN de Jacques Audiard, qui a connu le sacre au festival de Cannes l’an dernier, mais qui avait été scandaleusement ignoré par l’équipe de NoCiné. L’erreur est désormais réparée !

ANOMALISA : AUSSI FASCINANT QU’INCLASSABLE

Alexandre Hervaud, David Honnorat et Julien Dupuy rejoignent la table de Thomas Rozec pour évoquer le très beau et très atypique ANOMALISA de Duke Johnson et Charlie Kaufman, soit l’un des rares drames conçus en stop-motion. À découvrir !

X-TRA : BODY DOUBLE, DE BRIAN DE PALMA

Autre session rattrapage : à l’occasion de la sortie de BODY DOUBLE dans une très belle édition Blu-Ray chez Carlotta Films, Stéphane Moïssakis revient sur ce film mal aimé de Brian De Palma pour en rappeler les évidentes qualités.

STEVE JOBS : UN FESTIVAL DE MAUVAIS GOÛT

Attention, alerte maximale : Danny Boyle aurait réalisé un film relativement correct avec STEVE JOBS ! Pour en débattre autour du micro de Thomas Rozec, Arnaud Bordas, Charline Roux et David Honnorat s’étripent autour de ces perles cinématographiques que sont LA PLAGEUNE VIE MOINS ORDINAIRE ou encore l’immensément populaire MILLIONS !

ZELDA A-T-IL ENCORE LE GOÛT DE L’AVENTURE, 30 ANS APRÈS ?

THE LEGEND OF ZELDA fête ses 30 ans en 2016, et c’est encore aujourd’hui l’une des séries de jeux vidéo les plus populaires. Pour l’occasion, Vincent Jolly, Corentin Lamy et Daniel Andreyev accompagnent Jean Zeid pour débattre sur l’état actuel de cette licence effectivement légendaire.

THE WITNESS : LE RETOUR DU ROI ?

Presque huit ans après BRAID, Jonathan Blow sort enfin THE WITNESS, son nouveau jeu. Daniel Andreyev, Yann François et Corentin Lamy rejoignent Jean Zeid pour faire le point sur cette sortie attendue.

INDIEPOCALYPSE : LE MARCHÉ DU JEU INDÉ VA-T-IL EXPLOSER ?

Avec parfois presque dix jeux indépendants qui sortent par jour, la question dans le titre de cette émission mérite d’être posée et cette fois, Jean Zeid s’entoure de Corentin Lamy pour pouvoir trouver un semblant de réponse.

UNDERTALE : LE JEU DU SIÈCLE ?

Considéré par certains comme « le plus grand jeu de tous les temps », le très minimaliste UNDERTALE du très jeune Toby Fox fait parler de lui sur le net. Corentin Lamy revient donc sur cette hype du jeu indé, qui serait semble-t-il méritée.

Pour info, No Ciné c’est chaque semaine et vous pouvez également retrouver l’actualité de l’émission sur FacebookTwitter et Soundcloud.
Et pour suivre l’actualité de NoGame, il faut également se rendre sur les Facebook, Twitter et Soundcloud dédiés !

9 Commentaires

  1. jackmarcheur

    WEX ! je viens de voir Revenant ce WE, ce film, quelle experience douloureuse ! j’ai eu l’impression de vivre le calvaire de Di Caprio ! C’est d’une violence inouie ! (Le seul film que j’ai vécu pareil, c’est The Road de John Hillcoat.)
    Quel filmage alors ! C’est vraiment ce genre d’experience que je recherche maintenant au cinéma, loin des blockbusters de super héros…
    Décidément, c’est vraiment cool ces dernieres années : Gravity, puis Birdman, puis Victoria (1 seul plan séquence de 2h10, dommage que vous n’en ayez pas parlé car quelle puissance ce film!), puis ce Revenant.

    Le seul que je n’arrive pas à digérer c’est Mad Max Fury Road.

    Sinon il parait que El Club c’est aussi du bon plan séquence ?
    Ah qu’est ce que je prends mon pied avec ces experimentations ! Apres les grosses déceptions Avatar, The Walk … la relève arrive les gars et c’est tout bon ! ^^

  2. Colonel Ives

    Concernant le « phénomène » The revenant, il faudrait quand même arrêter de se pignoler pour pas grand chose : comme toujours chez ce réal, la prétention n’a d’égale que la vacuité ; on pourrait mettre en avant une certaine virtuosité, hélas elle pourrait être facilement taxée de pur plagiat à de nombreux moments (Mallick, Tarkovsky), on peut sourire quand on entend ici et là que l’expérience visuelle est novatrice …
    Et le gros problème, c’est que cette enveloppe pompeuse s’accompagne d’un fond très pauvre, pas ou peu d’émotion, et encore moins de véritable empathie pour les personnages …

    Il faut revoir l’original, Le convoi sauvage, beaucoup plus fort et profond ; et de même, on peut préférer largement Le territoire des loups ou Jeremiah Johnson …

  3. Tout à fait d’accord pour THE REVENANT, j’y croyais et pourtant un gros ratage prétentieux chiant comme la mort, perso pour rajouter un titre je préfère encore CHAMANE de Bartabas, d’ailleurs l’avis (très résumé) de JB Thoret sur le film :

    « Que dire donc de ce film qui, entre plagiat inavoué et emphase creuse (…) s’avance comme un mastodonte multioscarisable accompagné d’un battage médiatique qui voudrait faire office de critique (…)? Pas grand-chose. »

  4. jackmarcheur

    Colonel Ives et Postscriptom :

    bon d’accord vous n’avez pas aimé The Revenant, à la limite, je vois ce qu’est Le Territoire des loups parce que je l’ai vu (excellent film d’ailleurs), mais qui regarde encore du Tarkowski de nos jours ? ou même Jeremiah Johnson ? qui hein?
    Personnellement je n’ai jamais vu un film de Malick (oui je sais j’ai honte), mais je n’ai jamais entendu parler du Convoi Sauvage, ou de Chamane !

    Il faut reconnaitre que Innaritu a le mérite de proposer en 2016 AUTRE CHOSE que tous les blockbusters de merde de sup héros ou de suite de franchise ou de comédies débiles!

    Au pire, la sortie de The Revenant aura permis de reparler des films d’antan que vous évoquez !
    On ne peut pas en dire de Star Wars et autre Deadpool !

    Et franchement je préfere voir un Di Caprio dans ce film plutôt que dans le Loup de Wall Street qui est un peu vain (quel interêt d’encenser un junkie trafiquant de drogue?)

    Sinon vous 2,
    vous vous « pignolez » sur quel film sorti recemment ?

    • Colonel Ives

      Cher Jack, il est clair que beaucoup plus de personnes s’intéressent aujourd’hui au dernier Star wars ou aux Tuche qu’à Tarkovski et même à The Revenant : est-ce une preuve de bonne santé du cinéma en particulier et de nos sociétés en général, je n’en suis pas persuadé …

      Sinon, je me pignole sur un tas de choses, mais cela restera un joili secret d’alcôve si tu le permets …

  5. Je ne réponds pas au gens grossiers, et qui sont fiers de n’avoir aucune culture en plus…

  6. jackmarcheur

    Cher Colonel Ives, pour ma part, je pense que le Cinéma en général n’est pas très en bonne santé actuellement, et il est même plutôt moribond (pauvreté intellectuelle, formatage du scénar,…) , mais ce qui m’inquiète le plus c’est de voir que le public s’en repait (mince j’essaie d’être un peu culturé pour Postscriptum, et j’ai utilisé le verbe repaître mais je ne suis pas sûr de l’avoir écrit correctement, et j’ai la grosse cosse d’aller chercher ça dans le bescherelle)!) : plus c’est con, et plus ça rapporte : Avengers, Jurassic World, Deadpool, SW,… Ceci dit j’ai bien aimé SW7, mais les autres je ne les ai pas vus.

    C’est pour ça que quand the Revenant est un succes, je suis content, et je suis surpris que des gens comme toi vomissent dessus.

    Postscriptum, pour ta gouverne, j’ai vu dans ma jeunesse Solaris de Tarkowski, mais franchement Chamane, je n’ai jamais entendu parlé. Daysolay.
    Et puis « merde », c’est pas très joli, je te le concède mais c’est dans le dictionnaire hein !

  7. jackmarcheur

    Encore moi Colonel Ives, quand tu écris « chez ce réal, la prétention n’a d’égale que la vacuité », tu rejoins un peu l’avis de Yannick Dahan dans le podcast, qui insiste sur le fait que Innaritu est un réalisateur qui « se regarde » (le nombril ?) mais ça je ne le ressens pas du tout dans The Revenant.

    Alors, je n’ai sûrement pas la même culture cinématographique que Yannick (ou même toi), mais peut être que vous êtes parasités justement parce que vous avez trop de culture ?

    Ce que j’aime dans le film, c’est que l’équipe est jusqu’au boutiste : tournage en lumière naturelle, conditions réelles, utilisation intelligente et réaliste des CGI (il doit y en avoir une tonne, mais ils sont crédibles), utilisation du grand angle avec des gros plans sur les visages (l’héritage de Peter Jackson probablement?), histoire basique linéaire (à mille lieux de la Nolanisation à tout va avec des scénarios tarabiscotés et des personnages torturés) – mais l’histoire de Gravity était aussi très simple et linéaire, et ce fut quand même la révolution non ?!

    Qu’il plagie Malick me semble un peu inévitable dans la mesure où c’est le même directeur de la photographie. En même temps, c’est mieux qu’il plagie Malick que Bryan Singer non ?
    N’est ce pas Tarantino qui a dit que « tout le monde vole les idées de tout le monde » ?

    Je t’avoue que ça me fait de la peine (pour rester poli!) de voir une mauvaise critique de The Revenant, qui m’a retourné la tête avec ses images poignantes et captivantes !

  8. runningman

    Je viens de sortir aujourd’hui de ma séance cinéma sur le dernier Ben Stiller et je dois dire que j’ai tout simplement adoré.
    Et je ne serais pas contre une belle critique de votre part sur cette suite très réussi de Zoolander.

Laissez un commentaire