CAPTURE MAG – LE PODCAST HEBDO DU 24/04/2017

L’embargo est levé, on peut donc publier notre podcast hebdo, qui consacre sa première et copieuse partie à la sortie du nouveau Marvel, LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 de James Gunn. On en profite pour parler également de bon cinéma, avec les sorties en Blu-Ray de L’INVASION DES PROFANATEURS (version 1978) et de trois films d’Akira Kurosawa : ça équilibre !

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 de James Gunn

Contre toute attente, Stéphane Moïssakis n’a pas aimé LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2, le nouveau James Gunn, et il tente de vous expliquer pourquoi. Quand on le laisse parler. Ou quand on ne lui balance pas du Sylvie Vartan dans les oreilles.

La bande-annonce des GARDIENS DE LA GALAXIE 2

Image de prévisualisation YouTube

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2 de James Gunn. En salles dès le 26/04/2017.

L’INVASION DES PROFANATEURS de Philip Kaufman

Bientôt disponible en Blu-Ray, L’INVASION DES PROFANATEURS de Philip Kaufman mérite qu’on revienne dessus, car il s’agit d’un excellent remake du film de Don Siegel, qui avait su capitaliser sur les qualités du premier film tout en apportant énormément d’éléments à cette thématique paranoïaque.

La bande-annonce de L’INVASION DES PROFANATEURS

Image de prévisualisation YouTube

L’INVASION DES PROFANATEURS de Philip Kaufman. En DVD et Blu-Ray chez Rimini Editions dès le 25/04/2017

LES BAS-FONDS / LES SALAUDS DORMENT EN PAIX / ENTRE LE CIEL ET L’ENFER d’Akira Kurosawa

La tendance plus sociale du cinéma d’Akira Kurosawa a le droit de cité chez Wild Side Vidéo, qui continue à distribuer les films du maître japonais. Rafik Djoumi vous explique pourquoi ce cinéma est aussi essentiel que les films de Chambara pour lesquels Kurosawa est reconnu dans le monde entier.

La bande-annonce en vosta du film ENTRE LE CIEL ET L’ENFER

Image de prévisualisation YouTube

LES BAS-FONDS / LES SALAUDS DORMENT EN PAIX / ENTRE LE CIEL ET L’ENFER d’Akira Kurosawa. En Blu-Ray chez Wild Side Vidéo dès le 03/05/2017 

CAPTURE MAG – LE PODCAST HEBDO DU 24/04/2017 en version mp3

Abonnez vous au Podcast via flux RSS ICI ou iTunes
Remerciements éternels à David Oghia et Monsieur Smith, sans qui ce podcast n’aurait jamais existé !

4 Commentaires

  1. Mob

    Aussi, la résurgence des années 80 dans les films de nos jours vient peut-être d’un besoin pour les gens, de retrouver un esprit dans les films d’une époque idéalisée, qui serait plus agréable, que regarder le monde actuel en face. Du coup on retrouve ce côté film-doudou, tant critiqué par vous sur le site, comme la seule possibilité d’évasion et de réconfort qui existerait. Peut-être..

  2. Bengal

    C’est une question intéressante, cette nostalgie aberrante des 80’s. Pour ma part, je crois que le grand public s’est gargarisé depuis 15 ans de films ultra-référentiels, avec une bonne dose d’humour en guise de cache-misère. Les Marvel, les premiers Dreamworks et j’en passe… Suffit de voir la popularité de Tarantino, dont les films tournent quasi-exclusivement autour de la référence. Assumée et maîtrisée, certes, mais référence quand même. Comme Yannick le disait dans son émission, suffit que Ice Cube se pointe dans un xXx pour que la salle devienne hystérique. Ça fait peur…

    Ajoutons à ça les franchises merdiques qui cartonnent depuis plus de 10 ans (Transformers, Pirates des Caraïbes, Fast & furious, et j’en passe…) et ça finit par habituer le public à zéro exigence en terme de fabrication. A quoi bon essayer de faire un bon film, quand il suffit de faire une blague et un vfx spectaculaire pour que le public se sente satisfait ? C’est triste, mais c’est malheureusement devenu la norme.

    En tous cas merci pour ces podcasts, ça donne envie de voir le remake de Kaufman et les films de Kurosawa.

  3. Nobodyowens

    Très drôle ce Capture mag podcast hebdo.

    Il ne manquait que le cri de Sylvie Vartan en final pour réaliser que j’avais subi une bodysnatcherisation (sans la conscientiser forcement).

  4. Fred

    Je fais parti des gamins traumatisês par le film de Kauffman!!! Le final et le chien m’ont marqués à vie.
    Les Gardiens…2 est navrant d’un bout à l’autre: un nanar pire que Pluto Nash, où le scênariste de Scooby-Doo tente de nous faire pleurer sur le sort de personnages qu’il a décrit pendant tout le film comme des débiles qui rient forts de leurs propres vannes!!! Consternant. Et pourtant, j’adore les Frêres Grimsby, qui assument complètement son humour, sans tenter de se la raconte autour de scènes formatées où j’attendais,inquiet, qu’une pancarte me disant quand rire, quand pleureur, quand jubiler devant un caméléon complètement inutile!!! Une catastrophe!!

Laissez un commentaire