LES COPAINS D’ABORD

Après un premier volet disponible uniquement sur PC et Mac, YOOSTAR 2 débarque en force sur consoles en mettant à contribution les nouveaux modes de contrôle offerts par la XBox 360 (Kinect) et la PS3 (le PS Move). Sorte de karaoké adapté aux films, il propose tout simplement de rejouer pas moins de 80 scènes cultes, sur des titres aussi divers que VERY BAD TRIP, ROCKY, SUPERMAN RETURNS, LE FLIC DE BEVERLY HILLS ou LE CHOC DES TITANS, histoire de montrer que vous aussi, vous pouvez faire l’acteur ! Alléchant ? Reste à savoir si le jeu tient la route lors d’une véritable mise en contexte, à savoir entouré de potes pour une soirée pizza/bières !

Souriez, vous êtes filmé ! Non seulement filmé, mais aussi incrusté en temps réel sur la scène jouée, à condition d’avoir une Kinect ou un PS Move. Et chaque scène propose deux modes : sous-titré (à la façon d’un karaoké ou d’un système de doublage, pour être un minimum synchro avec le texte original) ou improvisation (le mode pour les warriors qui connaissent la scène par coeur). Il est possible de visionner la scène pour se mettre en condition, repérer les gestes clefs et le ton des répliques. Après quelques shots de Vodka (faut pas penser pouvoir rivaliser avec De Niro ou Stallone du premier coup), vous êtes prêts et c’est parti pour l’interprétation ! Premier problème : le silence plateau est demandé (essayez de calmer vos potes, logiquement hystériques) car le son est capturé par le micro ambiant de la console. Du coup, l’ambiance prend un sacré coup dans l’aile, et le pire, c’est qu’on entend a peine les répliques des autres personnages de la scène, car le jeu baisse volontairement le son pour éviter qu’il soit recapté par le micro. Du coup on a l’impression de faire un monologue devant sa télé, sans aucun bruit, et autant dire qu’il faut s’accrocher pour rester concentré ! Et ça, évidemment, c’est sans compter sur les ricanements incessants des copains qui vont inévitablement pourrir votre score… Ah oui, car il y a un système de score, enfin si on peut appeler ça un score, mais on y reviendra plus tard !

Le jeu propose différents modes : une sorte de mode carrière, ou il faut jouer les scènes indiquées et atteindre un score minimum pour pouvoir débloquer les sections suivantes, mais ce sont les mêmes scènes qu’en jeu libre, donc il n’y a rien de vraiment nouveau ici. Par contre, il existe plusieurs manières de jouer. La plus intéressante est d’interpréter un vrai rôle, les développeurs ayant carrément retiré l’acteur original rien que pour vous incruster à sa place. Il faut alors prendre la bonne position, indiquée à l’aide d’un masque sur la scène (et prévoir des chaises pour certaines scènes, car sinon ça va vous paraitre long de se tenir dans une position assise, mais dans le vide !). Quand le capteur vidéo comprend que vous êtes à peu près bien placé, il envoie alors l’extrait (notons que certaines scènes peuvent être jouées à deux, mais c’est relativement rare). L’autre façon de jouer est une sorte d’interprétation libre, avec juste un fond de film. Pendant un temps déterminé, il faut improviser sur la scène et votre performance n’est pas noté. Ce mode présente un intérêt assez limité, surtout quand il faut donner la réplique à un King Kong qui s’énerve tout seul ! Et si vous avez assuré (on peut toujours rêver), il est possible de sauvegarder votre chef-d’œuvre et d’inonder la toile de votre talent en partageant directement la vidéo sur Facebook, Twitter ou le site YooStar. Il est aussi possible de consulter et de noter les vidéos d’autres joueurs, pour en prendre de la graine. Clairement, y’en a certains qui sont vraiment doués, et qui n’hésitent pas à se costumer pour l’occasion !

Maintenant, est-ce que YOOSTAR 2 représente le jeu de karaoké cinématographique ultime ? Sur le papier, tout partait plutôt bien, mais on déchante très rapidement, en partie dû aux limitations du système, mais aussi à une réalisation pas toujours au top. Le plus gros reproche que l’on peut faire à YOOSTAR 2, c’est qu’il casse l’ambiance, alors que ce genre de jeux casuals sont censés justement assurer la soirée de manière festive. Vous avez prévu de vous marrer en invitant vos potes à jouer les stars de la XBox ? Ça va être chaud, vu qu’il ne faut faire aucun bruit, que la détection de l’acteur laisse à désirer (le capteur refusant des fois de valider la position) et que le silence obligatoire renforce votre impression de solitude grandissante lors de l’interprétation, déjà prégnant à cause du manque de bruit de fond de la scène. En outre, l’incrustation est sale, on est découpé à la hache avec une sorte d’halo blanc/jaunâtre autour de nous ce qui limite grandement l’immersion. Même avec un jeu d’acteur proche de la perfection (oui, on a fait plusieurs fois 5/5 étoiles !), difficile d’y croire. Au fait, pourquoi la preview et le replay des films se font sur une partie minuscule de l’écran ? On est quand même à l’ère de la HD, ce serait donc sympa de pouvoir voir notre œuvre en plein cadre, plutôt que de découvrir ça sur 1/4 d’écran ! Enfin, pour revenir au système de notation, autant dire que le décompte est très clairement hasardeux, puisqu’il semble basé sur le timing et la position (même si là aussi, cela nous a paru douteux) : il suffit de balbutier ou de faire « bla bla bla » pour s’octroyer une « Réplique culte », et certaines prestations que nous avons jugé plutôt bonnes se retrouvent avec une étoile, alors que d’autres, clairement plus pourries, ont obtenu 4 voir 5 étoiles ! Alors certes, mieux vaut en rire au début, mais pour ceux qui souhaitent persévérer, autant dire que ça finit clairement par agacer. Tout ces défauts sont d’autant plus dommageables que le potentiel était bel et bien là, mais la finition de YOOSTAR 2 laisse trop à désirer pour permettre aux joueurs, mêmes occasionnels, de se prendre pour des stars d’un soir !

4 Commentaires

  1. David Bergeyron

    Les amis de l’Amiga sont mes amis.
    Bienvenue à toi Fed et bravo pour l’article.

  2. Fest

    Décidément il m’a pas l’air très convaincant ce Kinect. Déjà quand on voit la réactivité du bazar (genre une demi-seconde de latence entre le geste du joueur et celui de l’avatar pour ce que j’en ai vu)…

    Bien content de savoir me servir d’une manette moi.

  3. Difficile à dire avec ce jeu car là c’est lui aussi qui l’utilise mal. Je ne me suis jamais autant énervé dans des menus Kinect que sur Yoostar 2 ou, pour aider sans doute, il capture/anticipe nos mouvements et prend des initiatives qui rendent la navigation largement incompatible avec la vodka sus mentionnée ^^

    Pas de problèmes pour vous connecter à Facebook ? après une semaine de harcèlement du support, je ne vois toujours aucun code dans les news du jeu et celui qu’ils m’ont envoyé par mail était déjà « périmé » 1h seulement après réception du mail …

  4. Frédéric LABOUREUR

    Merci les gars ! Je rejoins Christophe en ce qui concerne Kinect, c’est à mon avis très prometteur, faut juste pas prendre YooStar2 comme reference… Même Kinect Adventure, le fameux jeu packagé avec le bidule du meme nom est quand même largement mieux, sans gros lag apparent !

Laissez un commentaire