DIEU EST DANS LES DÉTAILS

Responsables du très sympathique reboot de MORTAL KOMBAT, les développeurs de NetherRealm Studios mettent la barre plus haute avec INJUSTICE : LES DIEUX SONT PARMI NOUS, un nouveau jeu de baston qui réunit les super-héros de DC Comics. Un peu trop haute peut-être ?

Sur le papier, INJUSTICE : LES DIEUX SONT PARMI NOUS dispense la même générosité proverbiale que le reboot de MORTAL KOMBAT en son temps : mode solo conséquent, intrigue étoffée par de nombreuses cinématiques, mode versus revu et corrigé, compétition multi-joueurs en local et en ligne, quelques 240 niveaux de défis et on en passe… Pourquoi changer une formule qui gagne ? À vrai dire, les développeurs de NetherRealm Studios ont tellement conscience d’avoir assuré sur MORTAL KOMBAT qu’ils ont décidé d’appliquer le même traitement sur les super-héros de la DC, jusque dans l’intrigue du solo, qui emploie exactement les mêmes artifices, mondes parallèles et visions prémonitoires à l’appui. À ce titre, la première cinématique de la campagne solo sonne comme un véritable désaveu artistique de la part de l’équipe, étant donné que l’intrigue débute exactement comme celle de MORTAL KOMBAT, avec la destruction de Métropolis, en lieu et place de celle de l’outre monde. Personne ne viendra contredire le fait que la mythologie DC Comics est un peu plus fournie et un peu plus cohérente que celle de MORTAL KOMBAT et pourtant, les deux univers sont traités avec la même égalité par les développeurs, qui ne cherchent pas tant à raconter une intrigue qui tienne vraiment debout, mais plutôt à justifier des combats dantesques qui n’ont pas forcément lieu d’être au sein du même univers. L’ambition narrative d’INJUSTICE est donc tout à fait relative, et cela s’en ressent jusque dans les cinématiques qui pourraient profiter du médium pour offrir un spectacle digne des meilleurs comic-book movies, mais qui peinent littéralement à trouver le moindre souffle épique, même avec Superman, Batman et Wonder Woman (excusez du peu !) dans le même cadre.

Image de prévisualisation YouTube

INJUSTICE étant avant tout un jeu de baston, il serait difficile de tenir rigueur aux développeurs de cette occasion manquée, pour peu que le gameplay soit au diapason des pouvoirs de nos super-héros préférés. Mais là encore, le jeu pose un étonnant souci de caractérisation : outre certains choix de costumes et de designs pas toujours évidents (le casque étriqué de Batman, Nightwing qui semble tout droit sorti d’un film de Joel Schumacher), INJUSTICE propose ainsi un emploi uniforme des différents pouvoirs de chacun, à tel point que la vue laser de Superman a autant d’impact que le batarang de Batman. Alors que MORTAL KOMBAT proposait des finish assez gores et insensés (et pas forcément faciles à placer), INJUSTICE profite d’un système de combat plus abordable, mais aussi moins profond. Ceci étant dit, tout n’est pas à jeter dans le nouveau projet de NetherRealm Studios, et c’est à travers quelques détails funs que le titre parvient à tirer son épingle du jeu : si les divers super-héros sont traités sur un pied d’égalité, et ce malgré leurs différentes statures dans les comics, il faut reconnaître que les développeurs ont cherché à répercuter leur force sur le terrain de jeu, notamment dans la destruction progressive des arènes de combat, dans l’usage des éléments de décors (une moto garée devant le manoir Wayne peut servir à écraser l’ennemi), dans les transitions musclées entre les différents niveaux, ou encore dans l’emploi de la jauge de puissance, qui donne des supers coups assez inventifs dans la façon d’emplâtrer son prochain (Batman envoie carrément sa Batmobile dans la tronche de ses ennemis). Soyons clairs, pour ceux qui ont déjà fait MORTAL KOMBAT en long et en large, INJUSTICE risque d’apparaître comme un titre quelque peu impersonnel et très loin de son ambition avouée. Pour les autres, il y aura peut-être moyen de s’amuser un bon coup en envoyant des missiles dans la tronche de Green Lantern, Lex Luthor et leurs petits copains…

TITRE ORIGINAL Injustice : Gods among us
GENRE Baston
ÉDITEUR Warner Bros Interactive Entertainment
DÉVELOPPEUR NetherRealm Studios
CONSOLE XBOX 360 / PS3 / Wii U
DATE DE SORTIE 18 avril 2013

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire