UN POUR TOUS

En bon stakhanovistes du jeu vidéo, le studio Insomniac continue son petit bonhomme de chemin et rompt au passage ses habitudes acquises depuis le début de cette génération. Alors que les franchises RESISTANCE et RATCHET & CLANK alternaient leur sortie, chacune aura droit à un nouvel épisode en cet an de grâce 2011. L’équipe principale du studio étant fort occupée par RESISTANCE 3 (dont on peut d’ailleurs apercevoir un panneau publicitaire dans le très mauvais WORLD INVASION – BATTLE LOS ANGELES : gag !), c’est leur nouvelle branche de Caroline du Nord qui se charge du développement de ce nouvel opus des aventures du Lombax le plus célèbre de la galaxie (normal me direz-vous, c’est le dernier de son espèce). Mine de rien, la franchise en est déjà à son dixième épisode, et pour éviter une certaine lassitude, les petits nouveaux ont décidé d’injecter un peu de nouveauté dans la formule.

Le tristement célèbre Dr Nefarious, méchant récurrent de la série foire une énième fois un de ses plans, avec pour conséquence d’envoyer nos héros et l’ineffable super-héros incompétent Capitaine Qwark dans les griffes d’une étrange machine. Devant faire contre mauvaise fortune bon coeur, héros et bad guy vont devoir faire alliance pour se sortir de ce mauvais pas. Le titre de RATCHET & CLANK : ALL 4 ONE aura du vous mettre la puce à l’oreille, et ce résumé le confirme : cet épisode sera donc essentiellement axé sur la coopération, le jeu étant jouable jusqu’à 4 en local comme online. A l’instar de RATCHET : GLADIATOR avant lui, ALL 4 ONE tente donc d’insuffler du sang neuf dans une franchise qui, si elle aura toujours su maintenir son niveau qualitatif, ne se distingue pas franchement par sa prise de risque. Au vu de ce nouveau trailer, essentiellement destiné à présenter l’histoire du jeu, les éléments de co-op semblent assez classiques, mais on fait confiance à Insomniac pour trouver quelques applications rigolotes au principe (particulièrement en ce qui concerne les armes, en général le point fort des jeux). Il semble en tout cas que conformément à leurs habitudes, les développeurs mettent l’accent sur l’humour, et nul doute qu’un tel postulat de départ leur permettra de jouer sur le comique de situation au maximum, la bande-annonce laissant en tout cas entrevoir un potentiel comique non négligeable. Réponse définitive à l’automne.

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire