UN POING C’EST TOUT

En attendant que Sam Raimi et Steven Spielberg reviennent mettre de l’ordre dans le foutoir général des adaptations de jeux vidéos avec WARCRAFT et HALO, tous les deux prévus pour 2012, des petits trublions continuent de faire n’importe quoi avec nos licences préférées ! Cette fois-ci, c’est au tour de TEKKEN de se prendre sa petite branlée cinématographique…

En ce qui concerne une éventuelle alliance avec Hollywood, il est permis de comparer la position actuelle de l’industrie du jeu vidéo avec celle du comic-book dans les années 80. De la même façon, le désir d’adapter les licences à tour de bras est proportionnel à la totale inexpérience des éditeurs dans le domaine cinématographique, et c’est pourquoi il n’est pas étonnant de retrouver des réalisateurs comme Paul WS Anderson à la tête de projets prestigieux (sur le papier) tels que RESIDENT EVIL, ou encore que des licences prometteuses comme ALONE IN THE DARK tombent dans les paluches de ce vieux dingo d’Uwe Boll. Vice-président de « l’amicale des casseurs de bras » (il a quand même réalisé DÉSIGNÉ POUR MOURIR et RAPID FIRE merde !), Dwight H. Little s’est chargé quant à lui d’adapter TEKKEN pour le grand écran, en allant filmer les biceps huilés d’une sympathique bande de biftecks (Luke Goss en Steve Fox, Gary Daniels en Bryan Fury, Cung Le en Marshall Law ou encore cette vieille trogne de Cary-Hiroyuki Tagawa en Heihachi !). Deux ans après la fin du tournage, la production dévoile enfin les premiers images et… oui, ça ressemble effectivement à STREET FIGHTER, DEAD OR ALIVE, MORTAL KOMBAT et même à la moitié de la filmo de Uwe Boll. Bref, autant dire que ça ressemble à rien quoi…

Image de prévisualisation YouTube

Mieux vaut donc s’attendre à un film qui fait tout de travers en se concentrant avant tout sur le côté clinquant et beauf du jeu, plutôt que sur ses tentatives iconiques et la patate de ses combats. Certes, le jeu se prête à cette imagerie un peu toc, mais de là à en faire l’atout principal d’une adaptation qui ne s’annonce même pas drôle… Pour les plus curieux, notons que le bidule sera disponible en Blu-Ray en Angleterre à partir du 5 avril prochain. Et dire que ça risque de nous faire réévaluer THE AVENGING FIST, adaptation/bouse hong-kongaise officieuse réalisée par Andrew Lau en 2001…

Image de prévisualisation YouTube

3 Commentaires

  1. Totichoux

    Y a peu de chances que ça amène une réévaluation d'Avenging Fist quand même (faut le voir pour le croire quand même ce machin). Mais c'est déjà plus étonnant qu'ils aient décidé de descendre à ce niveau. La question c'est arriveront-ils à faire encore pire que Streetfighter legend of ChunLi qui place la barre tellement bas qu'il n'y a plus de barre…

    (C'est autre de devoir se dire que la meilleure adaptation d'un jeu de baston, c'est Mortal Kombat ! )

  2. Stéphane Moïssakis

    Non, tu as raison, on ne risque pas de réévaluer Avenging Fist qui est déjà dans les oubliettes depuis des années. Qui plus est, deux merdes peuvent coexister dans le même univers. Mais tu sais comment c'est les journaleux, ça en fait des caisses quoi !

  3. Jerome

    Omg…La catastrophe..C vrai que Tekken c'est pas le pitch de la mort mais pourquoi donc on doit se taper ces bouses?

    Ca me fait penser à un film que j'avais vu à HK basé sur un de leur comic local, c'était kitch à mort et l'histoire à 2 balles mais l'action avait beaucoup + de la gueule:

    http://www.dailymotion.com/video/x1915q_dragon-tiger-gate-trailer_shortfilms

    Avec le très bon Donnie Yeung, dont le dernier film sur la vie du maitre de Bruce Lee est pas mal.

    En plus pourquoi j'ai l'impression que parfois on remplace des personnages à priori asiatiques (ex: Jin Kazama) avec des caucasiens qui sont des grosses merdes en arts martiaux?

    Enfin on va voir Panda dans le film? ^_^

Laissez un commentaire