STEROIDS #05 : SCARFACE – L’ENVERS DU RÊVE AMÉRICAIN

Pour son cinquième épisode, STEROIDS (l’émission qui fait l’exégèse des gros bras et donc du cinéma d’action, rappelons-le) se lance dans une analyse du SCARFACE de Brian De Palma. Et toujours en vidéo !

Grand film incompris au moment de sa sortie en 1983, SCARFACE est rapidement devenu une oeuvre culte associée à la culture hip hop, aux banlieues et aux ghettos, dont le public fantasme souvent la réussite « bling bling » du gangster en titre, Tony Montana. Pourtant, à travers leur remake d’un classique de 1932, le réalisateur Brian De Palma et le scénariste Oliver Stone n’oublient jamais d’inscrire les actions de SCARFACE dans un parcours violent et sanguinaire, qui reflète par bien des aspects la culture de l’individualisme érigée en modèle de vie par le capitalisme sauvage. Plus de 35 ans après sa sortie, SCARFACE est-il enfin devenu un film compris et apprécié par le public auquel il est destiné ?

STEROIDS #05 – SCARFACE : L’envers du rêve américain

STEROIDS, c’est également une équipe de choc, menée par Stéphane Moïssakis, le cerveau du groupe, mais qui comprend également et surtout les talents des monteurs Cédric Fontana, Manuel Garcia Pou, Sebastien Le Gallo et Alain Mercier, les textes de Yannick Dahan et Arnaud Bordas et bien évidemment la voix « all suave and shit » de Baptiste Brylak ainsi que le travail au mix de Dorian Tabone et R3MI.

Pour suivre STEROIDS et les autres productions vidéos de CAPTURE MAG, il faut s’abonner à notre chaine Capture Mag pour liker, commenter et partager. Merci pour la petite pièce !

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire