L’APPEL DE L’AVENTURE

Semaine de commémoration oblige (le roman de Tolkien fête ses 75 ans), la Warner nous propose enfin de nouvelles images du HOBBIT, avec la bande-annonce du premier volet. En attendant de pouvoir enfin découvrir le film, un rapide tour d’horizon du projet nous rappelle que LE HOBBIT est peut-être la préquelle de l’une des plus grandes trilogies de tous les temps, mais c’est aussi un projet miraculé en soi !

Rappelons les faits : plus de dix ans après la sortie triomphale de LA COMMUNAUTÉ DE L’ANNEAU, LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU s’apprête à débarquer dans les salles du monde entier en décembre prochain, plus précisément le 12 en France. Pourtant, malgré le carton absolu de la première trilogie, qui a starifié Peter Jackson et lui a permis de gagner l’Oscar du meilleur réalisateur, LE HOBBIT tarde à se monter. Le cinéaste doit d’abord régler ses problèmes juridiques avec le studio New Line, qui lui doit encore des intéressements sur la sortie de LA COMMUNAUTÉ DE L’ANNEAU. Pour démontrer aux actionnaires que New Line peut se passer des services de Peter Jackson dans le domaine du blockbuster de fantasy, Bob Shaye, le patron du studio, décide de produire À LA CROISÉE DES MONDES : LA BOUSSOLE D’OR et se ramasse gentiment, à la fois en termes financiers et artistiques. Peter Jackson obtient donc gain de cause à l’amiable, et accepte de se pencher sur l’adaptation du HOBBIT, mais les droits sont bloqués par la faillite de la MGM. Pendant qu’il tourne LOVELY BONES, il décide qu’il ne réalisera pas les deux films prévus, et les confie à Guillermo del Toro, tout en maintenant évidemment son statut de producteur, à plus forte raison puisque les deux films sont censés se tourner dans les mêmes conditions que LE SEIGNEUR DES ANNEAUX, à savoir en Nouvelle-Zélande et en même temps, avec la collaboration de l’équipe habituelle de Peter Jackson et de sa boîte à effets spéciaux Weta. Del Toro s’installe à Wellington en 2008 et rédige les deux scénarios avec Philippa Boyens, Peter Jackson et Fran Walsh. Mais même si le réalisateur de HELLBOY et LE LABYRINTHE DE PAN reconnaît que LE HOBBIT est le premier projet sur lequel il constate que tous les gens impliqués souhaitent vraiment que le film se concrétise, il ne peut plus attendre le feu vert du studio, qui tarde à venir. Après deux ans de travail, notamment sur le design, il décide de quitter le projet durant l’été 2010, la mort dans l’âme, afin de développer ses propres films, et notamment LES MONTAGNES HALLUCINÉS qu’il manque de faire durant l’année 2011.

Image de prévisualisation YouTube

Après un certain suspense, et pour apaiser les financiers, Peter Jackson décide de reprendre la main en tant que réalisateur. Comme par enchantement, la situation se débloque rapidement, et le tournage débute en mars 2011, pour se terminer en juillet 2012. Parmi les autres soucis que le cinéaste a dû gérer, on compte un bras de fer avec la Fédération internationale des Acteurs (pour des raisons de contrat supposément non respectés, ce qui a manqué de délocaliser le tournage en Europe de l’Est), la mort de plusieurs chevaux durant les prises de vues et, enfin, la réception plus que mitigée des premières séquences du film projetées en 3-D et en 48 images/seconde durant le CinemaCon de 2012, un congrès des exploitants qui se déroule au printemps à Las Vegas. En effet, Peter Jackson a décidé de tourner les deux films dans ce format, pour plus de clarté, de fluidité et de définition, et il semblerait que les mauvais retours ont décidé la Warner à exploiter le film sous cette forme dans un circuit de salles plus réduit que prévu. Dernier coup de théâtre en date, Peter Jackson a récemment annoncé qu’il avait de quoi monter trois films, en adaptant quelques appendices et retournant quelques séquences. Il est donc décidé de scinder LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU et LE HOBBIT : HISTOIRE D’UN ALLER ET RETOUR (dont la sortie était prévue pour décembre 2013) en trois films, pour caler THE HOBBIT : THE DESOLATION OF SMAUG entre les deux. Ce dernier titre sortira à la place de HISTOIRE D’UN ALLER ET RETOUR en décembre 2013, tandis que le dernier film sera visible en juillet 2014. En attendant de savoir si cette décision portera préjudice à cette nouvelle trilogie, comme le suggèrent déjà certaines mauvaises langues, on vous invite à voir et revoir la bande-annonce ci-dessus, et à jeter un oeil sur la galerie de photos toutes fraîches ci-dessous. Le compte à rebours a commencé, plus que trois mois d’attente !

[nggallery id=21]

MAJ : Le site officiel du film propose plusieurs fins alternatives pour la bande-annonce, suivant les choix des internautes. Un fan a décidé de les réunir dans la vidéo YouTube ci-dessous. Un peu de rab’ ne fait pas de mal !

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire