L’ÂME DE FOND

Normalement programmé pour une sortie française en décembre 2012, THE IMPOSSIBLE, le deuxième film de Juan Antonio Bayona après L’ORPHELINAT, se dévoile à travers une nouvelle bande-annonce de toute beauté.

Elles sont en général assez rares les bandes-annonces qui ne vous laissent quasiment aucun doute sur l’ampleur de la claque émotionnelle à venir. Le nouveau trailer international de THE IMPOSSIBLE est incontestablement de cette eau-là. Rappelons que cette production 100 % espagnole tournée en anglais est le deuxième long-métrage du réalisateur catalan Juan Antonio Bayona, après le superbe film de fantôme L’ORPHELINAT, l’une des grandes révélations de l’année 2007. Se présentant comme un « voyage au centre du cœur humain », le film prend pour décor la Thaïlande et le tsunami destructeur qui la frappa en 2004. Les héros : une famille de touristes constituée du père (Ewan McGregor), de la mère (Naomi Watts) et de leurs trois garçons. Séparés par la catastrophe, ils vont tout tenter pour se retrouver au milieu des décombres, des cadavres et des survivants. Accumulant les plans iconiques et les images dégageant une pureté cinématique sidérante, cette bande-annonce laisse présager d’une décharge émotionnelle dont les plus belles fulgurances évoqueraient rien de moins que le grand Spielberg (ce ballon rouge qui file sur le sol ! Ces lampions dans la nuit thaïlandaise ! Ce plan du garçon qui découvre le camp de blessés !).

Image de prévisualisation YouTube

Inutile, donc, de s’attendre à un banal film catastrophe sur le tsunami de 2004, le film risque de proposer bien d’autres choses encore et cela n’a rien d’étonnant de la part d’un réalisateur qui avoue avoir revu LA FILLE DE RYAN de David Lean une centaine de fois avant de tourner L’ORPHELINAT. Quant à ceux qui s’offusquent que la bande-annonce en question raconte déjà tout le film, on leur répondra que tout ceci risque bien de n’être qu’un petit échantillon de ce qui nous attend à l’arrivée. En effet, même si la communication autour du film, axée sur les faits réels dont il s’inspire, n’a plus évoqué cet aspect du projet, il y a deux ans et demi, un quotidien de la région d’Alicante, où une partie du film devait être tournée quelques mois plus tard, déclarait, après avoir discuté du film avec le réalisateur :

« Le but de Bayona est de recréer cette catastrophe naturelle par le biais d’un script comportant des notes d’horreur et de mystère, et de fortes doses de science-fiction ».

Impossible de savoir si cette orientation a été maintenue, mais en tout cas, force est de constater que l’imagerie fantastique véhiculée par certaines images étonnantes (le bras de la mère qui émerge de l’eau au ralenti, le plan à contre-jour sur les pieds du père qui arpentent le bitume d’un pas titubant…), la phrase d’accroche (« Nothing is more powerful than the human spirit ») et le titre même du film ont tendance à accréditer le fait que l’intrigue générale pourrait bien être imprégnée de mysticisme.

Voulu par Bayona comme un grand film espagnol apte à se défendre sur le marché international, THE IMPOSSIBLE bénéficie d’un budget conséquent avoisinant les 40 millions d’euros. Pour l’occasion, le jeune cinéaste a reconduit quasiment toute l’équipe de L’ORPHELINAT, notamment son scénariste Sergio Sánchez, son directeur de la photographie Oscar Faura, sa monteuse Elena Ruiz et son compositeur Fernando Velázquez. Ce système de production a permis au film de se développer sur la longueur, bénéficiant d’une longue pré-production et d’une post-production encore plus longue (le film est tourné depuis deux ans). Bayona a pu ainsi prendre le temps nécessaire pour tourner une grosse partie de son film sur les lieux du drame (avec d’authentiques victimes de la catastrophe en figurants) et pour travailler sur l’univers visuel époustouflant de son survival, notamment en recourant aux services de l’illustrateur et dessinateur de bandes dessinées Carles Demiguel, qui a dessiné les deux concept-arts que vous pouvez voir ci-dessus. En outre, comme vous le signalait Julien récemment dans son article sur le son 3D, THE IMPOSSIBLE est le tout premier film à être mixé et diffusé en IMMSOUND, une technologie de son 3D inventée par un petit studio barcelonais. D’après les premiers retours des chanceux qui ont pu visionner des extraits du film diffusé en IMMSOUND, le rendu sonore serait époustouflant et donnerait une présence terrifiante au tsunami (un petit lien vers le site de la boîte IMMSOUND qui présente leur travail sur le film). Attendu début septembre au Festival de Toronto, où il sera présenté en avant-première mondiale, le film de Juan Antonio Bayona devrait ensuite sortir sur les écrans espagnols en octobre avant d’atteindre les écrans américains le 21 décembre (une date calée pour permettre au film de concourir aux Oscars ?). Une sortie française est annoncée courant décembre mais pas encore confirmée. Une date, vite !

4 Commentaires

  1. Jérôme G.

    Superbe bande-annonce, en effet ! Assez d’accord avec toi à propos du côté « Spielberg-ien » qui se révèle au détour de ces images époustouflantes.
    Vraiment hâte de voir le film, en tout cas…
    De plus, le casting est formidable, Ewan McGregor et Naomi Watts, comédiens suscitant l’empathie, et excellant dans le domaine de l’émotion au cinéma.
    Bref, bel article, qui donne envie d’en savoir un peu plus sur ce choc à venir…

  2. euh…
    « one love », de U2 ?
    et ça a l’air très bien filmé, mais franchement, je sais pas là… les petites loupiottes, les grands sourires, les retrouvailles familiales… je suis curieux, mais j’y crois pas tellement.

  3. Spoof

    ça pourra pas être pire qu’Hereafter non ?

  4. Spoof

    Non mais troll mis a part, j’ai toute confiance en Bayona pour pondre quelque chose de très bon.

Laissez un commentaire