LA MÈRE DE TOUTES LES DOULEURS

« Qu’est-ce qu’un fantôme ? ». L’ÉCHINE DU DIABLE posait la question, et même dix ans après, Guillermo del Toro cherche toujours la réponse. Cette fois, c’est en tant que producteur qu’il officie sur MAMA, réalisé par le jeune Andres Muschietti, d’après son court-métrage éponyme très remarqué.

Tourné aux studios Pinewood de Toronto au même moment que PACIFIC RIM, afin que Guillermo del Toro puisse assurer son rôle de producteur exécutif de manière plus efficace, MAMA se dévoile aujourd’hui à travers une bande-annonce qui confirme l’obsession du réalisateur de HELLBOY et LE LABYRINTHE DE PAN : produire des films d’épouvante de qualité, à la manière de L’ORPHELINAT et DON’T BE AFRAID OF THE DARK, un genre qu’il semble désormais être le seul à porter à bout de bras, si on excepte évidemment l’extraordinaire JUSQU’EN ENFER de Sam Raimi.

Image de prévisualisation YouTube

Basé sur le court-métrage éponyme de Andres Muschietti (voir ci-dessous), MAMA raconte comment les jeunes Lilly et Victoria ont survécu pendant cinq ans dans un environnement hostile et sauvage, avant d’être enfin retrouvées par leur oncle Lucas. Mais alors qu’elles tentent de retrouver une vie normale, au sein d’une famille recomposée avec l’aide et l’amour de Lucas et de sa compagne Annabel, les deux sœurs sont toujours hantées par la vision d’une femme à l’allure spectrale, qui prétend être leur mère. Pas de doute, Andres Muschietti et Guillermo del Toro se sont trouvés. Espérons juste que le réalisateur saura s’affranchir de l’ombre imposante de son producteur, contrairement au jeune Troy Nixey sur le remake DON’T BE AFRAID OF THE DARK.

Image de prévisualisation YouTube

Quoi qu’il en soit, une production Del Toro est toujours attendue par chez nous, et ça tombe bien, puisque la sortie est prévue pour le 15 mai 2013 en France, soit deux mois avant celle de PACIFIC RIM. Notons que les effets spéciaux de maquillage ont évidemment été confiés à David Marti et sa compagne Montse Ribé (qui, pour l’anecdote, jouait d’ailleurs Hellboy enfant, dans HELLBOY II !), et s’ils sont aussi macabres à l’écran que sur certaines photos qu’ils ont pu nous montrer, MAMA risque bien de nous filer quelques frissons bienvenus !

[nggallery id=19]

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire