ÉPIQUE MICKEY ?

« C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes » : voilà une devise que les éditeurs semblent désormais appliquer à la lettre. Après Capcom, c’est en effet au tour de Sega de remettre au goût du jour une de ses vieilles gloires sous licence Disney.

Premier d’une série de titres de plate-forme aux couleurs des héros de la firme aux grandes oreilles, CASTLE OF ILLUSION reste encore aujourd’hui considéré comme un des grands classiques du genre sur Megadrive. Rien d’étonnant donc à le voir effectuer un grand retour aujourd’hui, en pleine vague du revival rétro. Développé sous la houlette du studio australien de Sega, ce remake HD est vendu par ses concepteurs comme une sorte de version ultime du jeu, cherchant à recréer au plus proche les sensations de l’original tout en l’agrémentant de nouvelles mécaniques, prévues pour le titre d’origine mais n’ayant pas pu être implémentées à l’époque pour cause de limitations techniques. L’équipe assure d’ailleurs travailler main dans la main avec la créatrice originale (désormais chez Disney Interactive) afin de coller au plus près à l’esprit du titre. Contrairement à DUCK TALES cependant, les graphismes ont été retravaillés pour donner un rendu plus 3D. S’il s’éloigne de l’aspect dessin animé de la version Megadrive, le résultat a cependant l’air satisfaisant. Un titre de plus à guetter cet été pour les amateurs de plate-forme, qu’ils soient possesseurs de PS3, de 360 ou de PC. Souhaitons qu’en cas de succès, Sega ait l’heureuse idée d’appliquer le même traitement à QUACKSHOT.

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire