DIX ANS DE RÉFLEXION

Dix ans serait-il l’âge de la maturité pour les Video Game Awards ? On pourrait le croire, puisqu’après une cérémonie 2011 particulièrement pénible, les producteurs se seront attachés à légèrement corriger le tir cette année.

On aura ainsi évité les tentatives d’humour embarrassantes qui renvoyaient une bien piètre image des joueurs, et les récompenses auront su aller distinguer des jeux autres que les AAA habituels, et notamment JOURNEY et THE WALKING DEAD, ce dernier étant élu jeu de l’année. Il y a encore du chemin à parcourir avant d’arriver à un « awards show » digne de ce nom (les guest inutiles façon Snoop Dogg… pardon, Lion auront encore trop empiété sur des remises de prix réduites à la portion congrue) mais le mieux est notable. Mais une fois encore, nous retiendrons la flopée de nouvelles bandes-annonces dévoilées, sur lesquelles nous faisons le point, pas plus tard que tout de suite !

SOUTH PARK : THE STICK OF TRUTH

Récemment reporté à une date indéterminée, la faute aux soucis financiers de son éditeur THQ, le RPG de la série culte de Trey Parker et Matt Stone profite des VGAs pour se dévoiler encore un peu plus par le biais de cette longue BA. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur le scénario et de constater une nouvelle fois à quel point il semblerait que l’on risque fort de se retrouver en face d’une des meilleures transpositions ludique d’une œuvre pré-existante, le jeu respectant à la lettre la série, tant dans sa charte graphique (au point qu’il est très difficile de distinguer le gameplay du reste) que dans le ton, caméos et irrévérence à la clé. On croise les doigts pour que la sortie se fasse dans les plus brefs délais.

Image de prévisualisation YouTube

TOMB RAIDER

Si certains avaient encore des doutes quant à l’inspiration de ce reboot des aventures de Lara Croft, voilà une BA qui devrait finir de les dissiper. Car si les concepteurs nous parlent depuis le début du fait qu’ils suivent le modèle de CASINO ROYALE pour ce qui est de relancer le personnage, on perçoit surtout une énorme influence de l’incontournable UNCHARTED en ce qui concerne les situations spectaculaires dans lesquelles l’héroïne se retrouve embarquée. Juste retour des choses me direz-vous, et vous aurez raison. Mais on peut se poser la question de savoir si le côté spectaculaire ne risque pas de venir en porte à faux avec la volonté affichée de mettre également l’accent sur l’aspect survival du titre, en particulier le poids physique et psychologique qu’il entraîne pour l’héroïne (la référence visuelle évidente à APOCALYPSE NOW n’étant pas là par hasard). On garde pour l’instant confiance en Crystal Dynamics quant à leur capacité à équilibrer le tout.

Image de prévisualisation YouTube

BIOSHOCK INFINITE

Au vu des précédentes œuvres de Ken Levine, on se doute fortement que BIOSHOCK INFINITE ne sera pas qu’un bête FPS. C’est la raison pour laquelle on reste perplexe devant cette vidéo, plus longue séquence de gameplay que véritable bande-annonce, bizarrement montée et qui choisit de mettre uniquement l’accent sur le boum-boum. On y constate certes que ce dernier a l’air frénétique comme il faut, que les ennemis sont réactifs et que la dynamique relationnelle avec l’héroïne aura également un rôle à y jouer, mais la pertinence d’une représentation aussi parcellaire nous échappe. Sans doute a-t-il été décidé que c’était là le seul moyen d’intéresser le public supposé du show, mais voilà qui ne donne pas une image particulièrement enthousiasmante du jeu.

Image de prévisualisation YouTube

CASTLEVANIA : LORDS OF SHADOW 2

Un bref teaser mis en ligne quelques jours avant la cérémonie promettait un premier aperçu de gameplay dans la vidéo diffusée durant le show lui-même. Et effectivement, si on voit bien du gameplay dans cette bande-annonce, il est fortement déconseillé de ne pas cligner des yeux pendant le visionnage sous peine de passer à côté ! On retiendra donc essentiellement de ce court aperçu que le chara-design reste toujours soigné, que Robert Carlyle a cette fois l’air de s’être présenté plus réveillé aux séances d’enregistrement, qu’il semblerait que le récit traverse différentes époques et enfin que pour la première fois de la série, on se retrouve bel et bien à incarner Dracula, le bad guy en chef, ce qui représente un changement potentiellement aussi intéressant que casse-gueule. Gageons qu’il nous faudra patienter encore un moment avant d’en savoir plus.

Image de prévisualisation YouTube

THE LAST OF US

Après y avoir été révélé l’an dernier, le nouveau bébé de Naughty Dog revient faire un tour aux VGAs avec un trailer axé essentiellement sur son intrigue. On ne vous surprendra pas le moins du monde si l’on vous dit que la claque graphique est toujours au rendez-vous, à quoi il faut rajouter des animations procédurales particulièrement bluffantes dans les phases de gameplay. Cette BA permet en fait surtout de se faire une idée plus précise de l’univers du jeu et surtout du score de l’aventure, qui apparaît comme plutôt vaste, emmenant le joueur dans des zones encore habitées et des contrées où la nature a repris ses droits, que l’on traversera à cheval. Également au programme, un petit aperçu des personnages secondaires et des créatures infectées, ainsi qu’une scène laissant à penser que la relation entre Joel et Ellie, les deux protagonistes, ne sera pas toujours au beau fixe. Un programme toujours alléchant donc, et la bonne nouvelle dans tout ça c’est que nous n’aurons plus à attendre très longtemps pour en profiter puisque la date de sortie du jeu est officiellement fixée au 7 Mai prochain. Pour peu que GTA V sorte le même mois, voilà qui promet un beau duel.

Image de prévisualisation YouTube

GEARS OF WAR JUDGMENT

Plus proche de nous, GEARS OF WAR JUDGMENT est annoncé pour le 19 mars prochain. On rappelle qu’il s’agit d’une préquelle, et cette bande-annonce nous confirme que les événements se déroulent tout juste 30 jours après le fameux jour de l’émergence, quand les Locustes ont décidé d’envahir l’humanité. Centré sur les déboires des soldats Cole et Baird (deux personnages secondaires mais récurrents de la série) qui sont accusés de trahison, cet épisode est développé en collaboration avec les petits gars de People Can Fly (qui ont œuvré sur BULLETSTORM). Ceci étant dit, il y a vraiment peu de chance que cela change quoi que ce soit au gameplay plutôt rodé de la licence, et c’est dommage, car un peu de fraîcheur ne ferait pas de mal…

Image de prévisualisation YouTube

DARK SOULS 2

On passe maintenant à une des rares annonces réellement surprenantes du show. La popularité de la série DEMON’S/DARK SOULS semble avoir dépassé les espérances de ses créateurs puisque à peine un an après la sortie de la première suite, ce DARK SOULS 2 se voit mis en chantier. On se gardera bien de tirer des plans sur la comète sur la simple base de ce (très évocateur cela dit) trailer entièrement en CGI, mais l’on dispose d’ores et déjà de quelques infos concrètes sur le jeu en lui-même. Sachez donc qu’une nouvelle équipe se charge du développement, mais que le créateur de la série, Hidetaka Miyazaki, reste en poste comme superviseur. Les nouveaux responsables déclarent vouloir rendre la série plus accessible, des propos qui font certainement se hérisser les poils des fans qui craignent que cela signifie diluer la légendaire difficulté des deux titres, mais on leur accordera le bénéfice du doute. Toujours prévu sur 360 et PS3, on devrait voir débarquer le jeu d’ici la fin de l’année prochaine. Amis masochistes, vous pouvez commencer à ronger votre frein.

Image de prévisualisation YouTube

THE PHANTOM PAIN

Terminons ce passage en revue avec LA vidéo mystère de la soirée. Annoncé par l’acteur Adam Scott comme « le futur des jeux vidéo », ce trailer mystérieux aux relents horrifiques nous montre les déambulations, à travers un hôpital en train d’être nettoyé de toute  par une milice armée, de deux hommes blessés recouverts de bandage et dont l’un a un crochet mécanique à la place de la main gauche (l’autre possédant une voix évoquait fortement celle de Kiefer Sutherland). Aussi impressionnant graphiquement qu’intriguant par son contenu, la BA aura immédiatement soulevé les interrogations, d’autant que son développeur, Moby Dick Studios était parfaitement inconnu jusque là. Il n’aura pas fallu longtemps aux fins limiers du net pour déterminer que PHANTOM PAIN pourrait bien être en réalité… un METAL GEAR SOLID. Une théorie qui se tient, puisque outre la ressemblance de la vidéo avec le moteur Fox Engine montré cet été, et celle de son héros avec Big Boss/Snake (mulet et bandeau sur l’oeil à l’appui), de nombreux éléments, qu’ils soient directement présents dans la vidéo ou périphériques, renvoient à l’œuvre de Kojima. Certains ont ainsi pointe du doigt des apparitions furtives de silhouettes évoquant Psycho Mantis ou Volgin. D’autres rappellent que la demo technique de GROUND ZEROES mentionnait la phrase « from Fox, two phantoms were born », ou que l’apparition du titre à la fin du trailer comporte des blancs pouvant être comblé par les mots « Metal Gear Solid V ».  Et il ne faudra pas être grand sorcier pour voir dans le nom du fondateur supposé du studio, Joakim Mogren, un anagramme pas franchement dissimulé. Alors, Kojima aurait-il décide de nous refaire le coup de l’intox marketing ayant précédé la sortie de MGS 2 ? Avons nous sous les yeux l’annonce d’un cinquième épisode, où bien s’agit-il là d’une partie de GROUND ZEROES ? Allons nous tous passer pour des andouilles s’il s’avère que tout cela n’a en fait rien à voir avec MGS ? Seul l’avenir nous le dira mais en attendant, autant s’amuser à spéculer jusqu’a plus soif puisque l’on semble nous y inviter, et apprécier au passage un des trailers les plus efficaces de mémoire récente.

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire

Laissez un commentaire