GAMESCOM 2015 : NOTRE COMPTE-RENDU !

En termes d’annonce, l’édition 2015 de la Gamescom de Cologne qui a fermé ses portes ce dimanche a été moins pléthorique qu’à l’accoutumée. Il faut sans doute y voir la conséquence d’une proximité bien plus rapprochée que les années précédentes avec l’E3.

C’est d’ailleurs la raison invoquée par Sony pour ne pas tenir sa traditionnelle conférence de presse, décalée à la prochaine Paris Games Week. Difficile de donner tort au constructeur japonais puisque les conférences tenues par Microsoft et Electronic Arts n’ont pas été particulièrement évènementielles. EA s’est ainsi largement répété par rapport à l’E3 tandis que Microsoft en a surtout profité pour mettre en avant les oubliés de ce salon, le reste de la présentation ayant surtout été consacrée aux nouvelles features de la machine. La rétrocompatibilité avec la Xbox 360 sera ainsi pleinement lancée au mois de Novembre et les titres 360 inclus dans le Games with Gold seront automatiquement ajoutés au catalogue chaque mois. L’arrivée de Windows 10 permet quant à elle du cross-play entre la console et le PC sur plusieurs titres à venir, à commencer par le BLOODSTAINED de Koji Igarashi. De l’intéressant donc mais rien de comparable pour ce qui est du retentissement avec l’annonce l’an dernier de l’exclusivité de RISE OF THE TOMB RAIDER. Ceci ne veut pas pour autant dire que le salon aura été totalement vide, loin de là, puisque de nombreux jeux ont encore brillé. Que ceux-ci soient déjà connus ou fraîchement annoncés, il y avait donc de quoi se mettre sous la dent et nous vous proposons un petit aperçu des choses à retenir de cette Gamescom 2015.

QUANTUM BREAK

Le TPS temporel de Remedy se paie un casting de luxe. Le héros Jack Joyce a désormais les traits de Shawn Ashmore (alias Iceman dans les X-MEN) tandis que les autres personnages du jeu sont interprétés par Dominic Monaghan (LE SEIGNEUR DES ANNEAUX), Aidan Gillen (GAME OF THRONES) ou encore Lance Reddick (FRINGE). Autant d’interprètes que l’on retrouve dans le show TV, directement intégré au jeu et qui explore l’intrigue du côté des méchants. Son déroulement sera par ailleurs influencé par les actions du joueur et aura des répercussions dans le jeu lui-même. On pourra voir comment tout cela s’imbrique dès le 5 avril 2016.

Image de prévisualisation YouTube

SCALEBOUND

Premier contact déroutant pour le nouveau jeu d’Hideki Kamiya. Ici, point d’action stylisée puisque SCALEBOUND est un action-RPG qui évoque un croisement entre DRAGON’S DOGMA et MONSTER HUNTER, avec de la co-op jusqu’à 4 personnes. Kamiya ayant déjà fait merveille dans le genre, on lui accorde une entière confiance même si le gameplay semble manquer d’un peu de peps. Gageons que l’année et demie de développement restante sera bien mise à profit.

Image de prévisualisation YouTube

CRACKDOWN 3

Après un deuxième épisode controversé, la série qui fit les beaux jours des premiers joueurs de Xbox 360 semble revenir sur de bons rails. Si le solo reprend la formule du premier épisode en version ++ (avec notamment des chefs criminels aux personnalités plus développées), le réel attrait de ce troisième volet risque fort d’être son mode multi. Car c’est ce dernier qui utilise le cloud computing pour offrir un niveau de destruction sans précédent, qui permet entre autres joyeusetés de se faire tomber des buildings sur le ciboulot. Une feature réservée à ce seul mode et qui promet un bien beau bordel.

Image de prévisualisation YouTube

MAFIA 3

Confié aux soins du jeune studio Hangar 13, MAFIA 3 a le mérite de proposer un décor et un protagoniste original. L’intrigue se situe en effet à la Nouvelle-Orléans en 1968 et suit Lincoln Clay, un vétéran du Vietnam afro-américain embarqué dans une croisade vengeresse contre la mafia italienne responsable de la mort de sa famille d’adoption chez les gangsters noir. Un point de départ et un décorum riches en potentiel narratif que les développeurs annoncent vouloir exploiter pleinement. À voir maintenant s’ils tiendront leurs promesses et sauront aussi livrer un monde ouvert plus convaincant que celui du précédent volet.

Image de prévisualisation YouTube

HOMEFRONT : THE REVOLUTION

On était sans nouvelles de la suite de HOMEFRONT depuis plus d’un an mais elle se rappelle à notre bon souvenir. Voici déjà la bande-annonce en CGI, qui pose efficacement le postulat narratif de départ, qui montre les Etats-Unis à la botte de la Corée du Nord suite à une invasion sur leur propre territoire.

Image de prévisualisation YouTube

Par contre, la séquence de gameplay nous ramène vite sur terre. HOMEFRONT : THE REVOLUTION semble être un FPS marron générique dont les systèmes de jeu lorgnent très fort vers la concurrence. Nouveau ratage en perspective pour la franchise ? Les joueurs Xbox One pourront se faire un premier avis cet hiver avec une beta multi exclusive.

Image de prévisualisation YouTube

ATTACK ON TITAN

Après la 3DS, les Titans envahissent la PS4, la PS3 et la PS Vita. Aux commandes de cette nouvelle adaptation du populaire anime, on retrouve Omega Force, pour une fois en rupture avec les DYNASTY WARRIORS et leurs clones. Le développeur annonce en effet un style de jeu tout nouveau pour eux, concept central basé essentiellement sur la verticalité et l’affrontement contre un ennemi massif oblige. Le bref teaser ne dévoile ceci dit pas la moindre image de gameplay, on attend donc d’en voir plus pour être convaincu.

Image de prévisualisation YouTube

METAL GEAR SOLID V : THE PHANTOM PAIN

Dernier tour de piste en salon pour METAL GEAR SOLID V avec une double actualité. D’abord un trailer plus axé sur l’intrigue, qui promet comme d’habitude une narration résolument sombre mais laisse aussi entrevoir quelques boss comme seule la série en a le secret.

Image de prévisualisation YouTube

Puis une nouvelle et longue démo de gameplay centrée cette fois sur les « Forward Operating Base », soit la mécanique multijoueur intégrée au solo et qui permet d’envahir les parties des autres ou repousser les invasions dans la sienne. Un mode distinct du multi en lui-même, ce dernier ne sera d’ailleurs lancé que le 6 octobre prochain, soit un mois après la sortie. La version PC du jeu voit quant à elle sa sortie avancée à la même date que les consoles, à savoir le 1er septembre prochain. Plus que quelques semaines à tenir !

Image de prévisualisation YouTube

UNRAVEL

Le titre à venir le plus atypique du catalogue EA continue de nous séduire après sa révélation à l’E3. Dans cette nouvelle vidéo, le game director Martin Sahlin nous fait voyager à travers un niveau en bord de mer en illustrant les différentes façons dont le petit héros Yarny peut surmonter les obstacles en utilisant son corps fait de fil de laine. Bucolique et imaginatif, UNRAVEL semble bien parti pour atteindre le but proclamé par Sahlin en fin de vidéo, nous toucher et stimuler notre imagination.

Image de prévisualisation YouTube

WE HAPPY FEW

Nouveau jeu des développeurs de CONTRAST, WE HAPPY FEW prend place dans une dystopie anglaise des années 60 où la populace est sous le contrôle d’une drogue qui rend heureux. L’esthétique art déco et la parabole politique font évidemment penser à BIOSHOCK, mais le titre semble à même de se démarquer en créant une atmosphère et un univers bien à lui. Les masques flippants portés par les personnages sont notamment redoutablement efficaces. Les possesseurs de Xbox One auront la primeur du titre à sa sortie l’an prochain.

Image de prévisualisation YouTube

FINAL FANTASY XV

Square-Enix ayant promis du neuf pour la Gamescom, on espérait voir du gameplay alléchant. Il a fallu se contenter de ce trailer intitulé Dawn qui sert surtout à poser l’intrigue du jeu via un flashback. C’est évidemment très beau mais nous ne sommes pas plus avancés sur l’état d’achèvement réel du jeu, dont son producteur insiste pourtant qu’il sortira « avant 2017 ». Qu’il nous soit permis de rester un tantinet sceptique.

Image de prévisualisation YouTube

STAR WARS BATTLEFRONT

Attendu tel le messie, STAR WARS BATTLEFRONT profite de la Gamescom pour dévoiler un nouveau mode de jeu. Comme son nom l’indique, le Fighter Squadron est axé sur le combat aérien. Deux équipes de dix pourront ainsi grimper dans les vaisseaux de combat les plus emblématiques de la saga pour se livrer aux joies du dogfight. Cerise sur le gâteau, les pilotes les plus habiles pourront se glisser dans le cockpit du Faucon Millenium. Programme alléchant s’il en est, d’autant que le rendu a l’air particulièrement nerveux.

Image de prévisualisation YouTube

MIRROR’S EDGE CATALYST

La suite/reboot de MIRROR’S EDGE fait meilleure figure avec sa nouvelle présentation de gameplay que lors de l’E3. On y découvre plus longuement la traversée de l’environnement ouvert, qui semble moins balisée que dans le précédent épisode. Et la mise au rencart du combat armé devrait permettre d’éviter certaines frustrations liées au déséquilibre du gameplay. Si la narration suit, on pourrait bien se retrouver avec un jeu qui fera pleinement honneur à son concept.

Image de prévisualisation YouTube

DARK SOULS III

From Software revient au médiéval fantastique pour ce quatrième opus de sa nouvelle série phare, mais l’héritage de BLOODBORNE se fait sentir. Le premier trailer de gameplay laisse en effet apercevoir un personnage plus agile qu’à l’accoutumée, ce qui tranche avec la lourdeur des opus précédents. DARK SOULS III ne s’annonce pas comme une promenade de santé pour autant puisque le nouveau bestiaire parait toujours plus terrifiant et agressif. Hidetaka Miyazaki annonçant que le jeu sera un point tournant pour la série, on est curieux de savoir ce qu’il nous réserve et s’il saura contourner le risque de lassitude.

Image de prévisualisation YouTube

HALO WARS 2

Surprise finale de la conférence Microsoft, l’annonce de HALO WARS 2 était réellement inattendue. Il faut dire que le spin-off en stratégie temps réel de la célèbre franchise n’avait pas déchainé les foules en 2009. Le développeur original Ensemble Studios ayant fermé ses portes peu après la sortie du jeu, cette suite tardive atterrit entre les mains des spécialistes du genre de The Creative Assembly. Si le trailer est avant tout destiné à mettre en place le contexte du jeu, les nouveaux développeurs promettent en tout cas que le titre ne sera pas un simple clone de leurs TOTAL WAR mais saura se créer sa propre identité dans la lignée du jeu d’origine.

Image de prévisualisation YouTube

WORLD OF WARCRAFT LEGION

Blizzard rompt avec la tradition en annonçant la sixième extension pour son incontournable MMO à la Gamescom plutôt qu’à leur propre Blizzcon. Avec pour prétexte l’invasion de Draenor par la Burning Legion, cette extension étend le niveau maximum jusqu’à 110, rajoute un tout nouveau continent (les Broken Isles) et s’accompagne d’une classe supplémentaire ainsi que de nouveau raids et donjons, entre autre joyeusetés. Cela suffira-t-il à endiguer la baisse des abonnements ? Pour notre part, nous regrettons surtout que cette annonce ne s’accompagne pas d’une magnifique cinématique en CGI comme celles que Blizzard nous livre habituellement.

Image de prévisualisation YouTube

1 Commentaire

  1. Blizzard est au four et au moulin avec Heroes of the storm et la dernière extension de Starcraft 2 ..peux être que leurs renderfam est à bloc … qui sait

Laissez un commentaire