LA LOI DU MARCHÉ

Désormais disponible en DVD et Blu-Ray, COMMENT TUER SON BOSS 2 s’impose comme l’exemple à ne pas suivre en matière de suite pas forcément nécessaire, et ce quoi que vous pensiez du premier film !

En imposant une hiérarchie familière dans l’esprit des spectateurs par son casting (des stars de cinéma en patrons, des vedettes de la télé en employés) et en proposant quelques rôles à contre-emploi (Colin Farrell en beauf, Jennifer Aniston en nympho et Kevin Spacey en ordure manipulatrice pré-HOUSE OF CARDS), COMMENT TUER SON BOSS ? avait su se faire une place au box-office américain. Peu importe finalement que son concept d’une autre époque soit périmé (qui se souvient de COMMENT SE DÉBARRASSER DE SON PATRON avec Jane Fonda, Lily Tomlin et Dolly Parton ?) ni même que le film ne soit pas vraiment drôle, il fallait capitaliser sur ce succès soudain et lancer une suite dans la foulée. Prototype de la commande de studio jusque dans les notes des exécutifs qui semblent clignoter à l’écran (notamment dans cette façon de refaire les scènes-clés ou d’interpeller des personnages existants qui ne font pas avancer l’intrigue), COMMENT TUER SON BOSS 2 reprend tous les éléments du premier film… et se plante au box-office ! Il faut dire que cette suite repose – encore plus que le premier film – sur son trio de personnages incompétents, dont la bêtise particulièrement marquée a plus tendance à énerver qu’à amuser. Si le point de départ du film sert clairement d’excuse (cette fois, c’est un kidnapping foireux qui se retourne contre nos trois pieds nickelés), COMMENT TUER SON BOSS 2 convoque les mêmes personnages pour leur faire revivre les mêmes situations, sans apporter une once d’évolution dans les rapports qu’ils entretiennent entre eux. Mais plus encore, cette suite semble conçue comme un film de potes, une impression renforcée par le bêtisier du générique de fin, dont les ratés comiques sont bien plus communicatifs que n’importe quel gag lourdement déployé par un scénario très convenu. Au final, COMMENT TUER SON BOSS 2 se base bel et bien sur les maigres acquis du premier film (notamment l’alchimie entre Jason Sudeikis, Charlie Day et Jason Bateman) et son casting quatre étoiles pour justifier son statut de suite sans rien rajouter à la franchise. Preuve en est que la version longue proposée sur cette édition Blu-Ray rajoute dix minutes supplémentaires au montage (des scènes étendues pour la plupart), sans apporter ne serait-ce qu’un gag supplémentaire à se mettre sous la dent. Un comble !

Image de prévisualisation YouTube

TITRE ORIGINAL Horrible Bosses 2
RÉALISATION Sean Anders
SCÉNARIO Sean Anders & John Morris
CHEF OPÉRATEUR Julio Macat
MUSIQUE Christopher Lennertz
PRODUCTION Brett Ratner, Jay Stern, Chris Bender, John Rickard & John Morris
AVEC Jason Bateman, Charlie Day, Jason Sudeikis, Jennifer Aniston, Jamie Foxx, Chris Pine, Kevin Spacey, Christoph Waltz…
DURÉE 108 min / 116 min (version longue)
ÉDITEUR Warner Home Video
DATE DE SORTIE 24 décembre 2014 (en salles) 06 avril 2015 (en DVD & Blu-Ray)
BONUS
« Rires sans fin garantis ! »
« Que la guérison sexuelle commence »
« Qui a inventé Pote de Douche ? »
« Nick Kurt Dale SARL : Témoignages d’employés »
« Pote de Douche – Infopub »
« Leçon de conduite à grande vitesse »
« Impro : Les vannes coupées »

2 Commentaires

  1. Trop déçu que ce film ne soit pas bon, on en attendait tellement !…

  2. Moonchild

    Pas vu, et vraiment pas envie de le voir, d’autant plus que le 1er était très mauvais, pas étonnant quand un film n’a rien à proposer d’autre que de capitaliser sur le succès de Very bad trip …

Laissez un commentaire