A propos: Julien DUPUY

Ayant perdu son pucelage vidéoludique tardivement, en foulant les sentiers de SILENT HILL, il devient totalement contaminé en dézinguant des zombies pile dans la tête avec RESIDENT EVIL 4. Et même si on ne le prendra jamais à tuer les terroristes dans des FPS de droite ou à sauter sur de trop vertigineuses plateformes, il est moins psychorigide en terme de jeux vidéos qu’on ne pourrait le penser : il fonce très bien dans les gouffres des circuits de MARIO KART, se fait repérer comme un as dans MGS et devient accidentellement un hors-la-loi en dépouillant par inadvertance quelques bons paysans de l’Ouest américain. A l’occasion, il s’excite comme un furieux devant des beat’em all, et notamment des beat’em all nippons. Parce qu’il est comme ça, il aime bien les monstres ET les japonais !

Articles récents de Julien DUPUY

CUCUL BÉNI

Avec DÉLIVRE-NOUS DU MAL, Scott Derrickson livre l’un des films les plus moralisateurs et nanardeux de sa carrière. Pour reprendre l’avertissement gravé au-dessus de la porte de l’Enfer de LA DIVINE COMÉDIE : « Laissez toute espérance, vous qui entrez » !...
4 commentaires Lire plus

FOLLE JEUNESSE

Avec cette prequel de DÉTECTIVE DEE : LE MYSTÈRE DE LA FLAMME FANTÔME, Tsui Hark nous offre ce que l’on peut espérer de mieux d’une suite : une sublimation de toutes les qualités du premier opus, avec une mise en perspective des enjeux narratifs de la franchise qui consolide les fondations d’un...
14 commentaires Lire plus

LE CŒUR DES TÉNÈBRES

Ancienne comédienne (on peut l’apercevoir brièvement dans BABE, UN COCHON DANS LA VILLE), l’Australienne Jennifer Kent signe avec MISTER BABADOOK son premier long-métrage. Considérant le plébiscite qu’a reçu cette minuscule production, il y a fort à parier que ce ne soit pas son unique essai !...
1 commentaire Lire plus

Commentaires récent par Julien DUPUY