DEHORS LES PAUVRES !

Troisième partie de la saga « PC », THE CITY PART OF TOWN prolonge l’arc narratif entamé par la 19ème saison de SOUTH PARK et élargit le cadre des sujets qu’elle aborde. Mais surtout, il donne envie de voir la suite !

Après deux épisodes touchants à des sujets très polémiques (le « politiquement correct » dans STUNNING AND BRAVE et la candidature de Donald Trump dans WHERE MY COUNTRY GONE?), SOUTH PARK s’intéresse à un sujet un peu plus consensuel : la gentrification, c’est-à-dire la réappropriation de quartiers populaires par des classes aisées, souvent au détriment des classes populaires qui y vivent. Le sujet en soi appelle évidemment à la satire, tant les quartiers gentrifiés tendent à tous se ressembler : population de jeunes actifs urbains plus ou moins hipsters, rénovation de bâtiments avec briques apparentes pour faire authentiques, petits commerces aux produits hors-de-prix, cafés lounge et, bien sûr, nom « abrégé » (SoHo pour South of Houston Street à New York, SoMa pour South of Market à San Francisco… et même SoPi pour South of Pigalle à Paris !). À ce niveau-là, la parodie conçue par Trey Parker et Matt Stone vise parfaitement juste. Les deux spots publicitaires en images live destinés à promouvoir SoDoSoPa (South of Downtown South Park, évidemment) sont plus vrais que nature et pourrait être confondus avec d’authentiques publicités s’il n’y avait les références à la maison de Kenny, considérée comme le « quartier » pauvre de South Park. La satire est d’autant plus réussie que Stone et Parker livrent également une parodie de parodie lorsque Monsieur Kim, le patron du restaurant chinois de la ville, réalise une publicité similaire sur son quartier. Rempli d’images de plats médiocres, de toilettes sales, de bars miteux, ce passage de l’épisode vient souligner encore plus l’hypocrisie des spots pour SoDoSoPa.

L’une des deux fausses pubs destinées à vendre SoDoSoPa aux bobos de South Park.

Image de prévisualisation YouTube

Sous la forme d’un épisode unique, la thématique de la gentrification aurait pu donner un épisode un peu léger en soi, même s’il s’avère globalement pertinent : la narration parvient à montrer que la gentrification n’arrange en rien le sort des classes populaires dans les quartiers gentrifiés, sans pour autant en faire des tonnes sur le sujet. Par contre, le raccord avec la continuité établie depuis le début de cette 19ème saison contribue à enrichir à la fois le propos au niveau de l’épisode et de la saison : la gentrification n’apparaît pas comme un phénomène isolé, elle s’intègre à une dynamique générale, dans « l’air du temps » comme on dit. Se profile alors une opposition de valeurs : d’un côté le « progressisme » du politiquement correct, de la gentrification, de Jimmy Fallon, de Whole Foods Market (une chaîne de magasins bio américaine) et de l’autre, le « conservatisme » raciste à la Donald Trump. Et il semblerait que Trey Parker et Matt Stone entendent bien pouvoir rire des deux camps.

Pour cela, ils n’ont pas trouvé de meilleur moyen que de gentrifier SOUTH PARK au travers d’une séquence finale absolument parfaite en termes de réalisation. La capacité des animateurs de la série à imiter en quelques jours une esthétique visuelle bien spécifique (en l’occurrence, celle d’une publicité bienveillante pour Whole Foods Market) est toujours hallucinante. SOUTH PARK est donc désormais une série moderne, tolérante et respectueuse (on y voit même des familles mexicaines et asiatiques !), ou du moins elle prétend l’être. Comme le dit l’envoyé de Whole Foods chargé d’inspecter la ville : “Je n’ai jamais vu une ville dépenser autant d’énergie à afficher une forme exagérée de conscience sociale”. Dès lors, toute la question est de savoir jusqu’à quel point les créateurs de SOUTH PARK vont continuer à jouer les hypocrites et à prétendre, pince-sans-rire, que la série est désormais politiquement correcte. Une telle posture est bien entendu incompatible avec l’évolution du personnage de Monsieur Garrison et on attend avec impatience la confrontation directe entre les deux parties de cette 19ème saison !

À LIRE ÉGALEMENT
SOUTH PARK – SAISON 19 ÉPISODE 01 : notre compte-rendu
SOUTH PARK – SAISON 19 ÉPISODE 02 : notre compte-rendu

1 Commentaire

  1. moi

    En tout cas la saison part sacrément bien. Ça permet de prolonger la rigolade, avec la fin de la saison 2 de Rick and Morty.

Laissez un commentaire